Four essays on macroeconomic volatility and instability under alternative exchange rate regimes - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

Four essays on macroeconomic volatility and instability under alternative exchange rate regimes

Quatre essais sur la volatilité et l'instabilité macroéconomiques sous différents régimes de change

(1)
1

Abstract

The present PhD dissertation is made of FOUR ESSAYS shedding a new light on the links between macroeconomic volatility, macroeconomic instability and the exchange rate regime. Macroeconomic volatility and instability are defined as the variability of key macroeconomic aggregates due to the occurrence of fundamental and sunspot shocks respectively. In other words, macroeconomic volatility concerns a given equilibrium, while macroeconomic instability arises in the presence of multiple equilibria. Three main exchange rate regimes are considered alternatively: the flexible, the fixed but adjustable and the irrevocably fixed exchange rate regimes. The FIRST ESSAY characterizes analytically, within the canonical New Keynesian model of a small open economy under alternative exchange rate regimes, the set of monetary policy rules which ensure the implementation of the optimal equilibrium by eliminating macroeconomic instability and minimizing macroeconomic volatility. The SECOND ESSAY proposes a simulation of the UK business cycle under EMU-membership, based on the predictions of a New Keynesian model estimated on pre-EMU data. The results suggest that the euroized! UK would escape macroeconomic instability but experience a higher macroeconomic volatility. The THIRD ESSAY builds a three-country second-generation currency crises model based on the New Open Economy Macroeconomics literature. International coordination and cooperation are found to reduce macroeconomic instability by eliminating the possibility of self-fulfilling expectations of currency crises. The FOURTH ESSAY presents a two-country model based on the New Open Economy Macroeconomics and the New Economic Geography literatures. The fixed exchange rate regimes are found to be more likely than the flexible exchange rate regime to raise macroeconomic volatility in the long term by giving rise to endogenously asymmetric demand shock. Altogether, this dissertation points to the flexible and to the irrevocably fixed exchange rate regimes as the ones associated with the lowest macroeconomic volatility and instability respectively.
Cette thèse est composée de QUATRE ESSAIS éclairant d'un jour nouveau les relations entre volatilité macroéconomique, instabilité macroéconomique et régime de change. La volatilité et l'instabilité macroéconomiques sont définies comme la variabilité d'agrégats macroéconomiques clefs due à l'occurrence de chocs fondamentaux et de chocs sunspot respectivement. En d'autres termes, la volatilité macroéconomique concerne un équilibre donné, tandis que l'instabilité macroéconomique apparaît en présence d'équilibres multiples. Trois principaux régimes de change sont considérés alternativement: les régimes de change flexible, fixe mais ajustable et irrévocablement fixe. Le PREMIER ESSAI caractérise analytiquement, dans le cadre du modèle nouveau-keynésien canonique d'une petite économie ouverte sous différents régimes de change, l'ensemble des règles de politique monétaire qui assurent l'implémentation de l'équilibre optimal en éliminant l'instabilité et en minimisant la volatilité macroéconomiques. Le DEUXIÈME ESSAI propose une simulation du cycle macroéconomique du Royaume-Uni en Eurozone, basée sur les prédictions d'un modèle nouveau-keynésien estimé sur données pré-Euro. Les résultats suggèrent que le Royaume-Uni euroisé échapperait à l'instabilité macroéconomique, mais ferait l'expérience d'une volatilité macroéconomique accrue. Le TROISIÈME ESSAI construit un modèle de crises de change de seconde génération à trois pays basé sur la littérature de New Open Economy Macroeconomics. La coordination et la coopération internationales y réduisent l'instabilité macroéconomique en éliminant la possibilité d'anticipations auto-réalisatrices de crises de change. Le QUATRIÈME ESSAI présente un modèle à deux pays basé sur les littératures de New Open Economy Macroeconomics et de New Economic Geography. Les régimes de change fixe y sont davantage susceptibles que le régime de change flexible d'augmenter la volatilité macroéconomique dans le long terme en donnant naissance à des chocs de demande endogènement asymétriques. Au final, cette thèse fait apparaître les régimes de change flexible et irrévocablement fixe comme ceux associés aux moindres volatilité et instabilité macroéconomiques respectivement.
Fichier principal
Vignette du fichier
loisel_web.pdf (7.12 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00000703 , version 1 (21-07-2010)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00000703 , version 1

Cite

Olivier Loisel. Quatre essais sur la volatilité et l'instabilité macroéconomiques sous différents régimes de change. Sciences de l'Homme et Société. Ecole Polytechnique X, 2003. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00000703⟩
553 View
566 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More