Contributions to the study of executive incentives. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

Contributions to the study of executive incentives.

Contributions à l'analyse économique des organisations.

(1)
1

Abstract

The thesis uses the framework of the agency theory to investigate some issues concerning executive compensation. It is made up of a general introduction to the field and four contributions. The first contribution shows that for a firm, contrary to what the information principle points out, public trading can be prejudicial to executives incentives: in a repeated moral hazard framework with limited liability of the agent, the observability of an interim signal induce the agent to prefer a bad interim outcome when it is associated with a deterioration of the monitoring technology of the second period. It can therefore be better for the firm to not be listed and to use only the final audit of the result to monitor the executive. The second contribution points out that relative performance evaluation induces executives to adopt inefficient strategies when the demand is uncertain: they will neglect to investigate the level of demand even though this information is valuable. At the equilibrium, optimal contracts will exhibit less relative evaluation compared to a standard situation with a demand perfectly known ex-ante. In the third contribution we study the use of deferred compensation by firms and particularly the utilization of bonus banks, often recommended to bypass the side effects usually found in incentives schemes. We show, within a two period model, that contrary to what this literature puts forward, this tool does not offer any advantage relatively to other deferred compensation tools often less risky. The fourth contribution investigates the implementation of a bonus scheme based on the EVA (economic value added). Despite the broad diffusion of the concept, little empirical research has been carried out on this subject. The study points out two important results: first the great volatility of EVA compared to the external standard which is usually associated with it (MVA); secondly the difficulty to decentralize the indicator and the standard into the firm hinders strongly the theoretical advantages of the approach regarding congruence.
Cette thèse mobilise la théorie de l'agence pour analyser un certain nombre de questions relatives à la rémunération des dirigeants. Elle comporte une introduction générale au sujet et quatre chapitres. La première contribution montre que pour une entreprise, contrairement à ce qu'enseigne le principe d'informativité, être cotée sur un marché financier peut être contre-productif du point de vue des incitations des dirigeants. En effet dans un modèle d'aléa moral répété avec responsabilité limitée de l'agent, l'existence d'un signal intermédiaire conduit l'agent à préférer un mauvais résultat initial si celui-ci est associé à une détérioration de la technologie de contrôle de seconde période. Il peut donc être préférable de ne pas être cotée et de fonder la rémunération sur le seul audit final des résultats. La seconde contribution montre que l'utilisation d'une évaluation relative de la performance, souvent prônée dans la littérature, peut conduire les dirigeants à adopter une stratégie inefficace lorsque la demande est incertaine: ils vont négliger de s'informer sur le niveau de cette demande alors que cette information est profitable. Les contrats incitatifs optimaux contiendront moins d'évaluation relative comparés à une situation classique avec une demande parfaitement connue initialement. La troisième contribution étudie les instruments de rémunération de long terme dans les entreprises. On s'intéresse notamment à la mise en place de banques de bonus souvent préconisées pour contourner les effets de bord inter-périodes habituellement rencontrés dans les systèmes d'incitations. En raisonnant sur un modèle à deux périodes, on montre, contrairement à ce qu'avance cette littérature, que cet instrument ne présente pas d'avantages manifestes par rapport à d'autres instruments de rémunération différée moins risqués. La quatrième contribution analyse la mise en place d'un système d'incitations basé sur l'EVA (economic value added). En dépit d'une large diffusion dans les entreprises, il existe en fait peu d'analyses empiriques sur le sujet. L'étude met en évidence deux résultats importants: la forte volatilité de l'EVA par rapport au standard externe qui lui est habituellement associé (MVA); le fait que la décentralisation de l'indicateur de performance et du standard au sein de l'entreprise pénalise fortement les avantages théoriques de l'approche en termes de congruence.
Fichier principal
Vignette du fichier
Larmande.pdf (1.63 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

pastel-00000978 , version 1 (27-07-2010)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00000978 , version 1

Cite

François Larmande. Contributions à l'analyse économique des organisations.. Economies et finances. Ecole Polytechnique X, 2003. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00000978⟩
370 View
417 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More