La police de souveraineté : un clergé de l'Etat. - PASTEL - Thèses en ligne de ParisTech Access content directly
Theses Year : 2007

La police de souveraineté : un clergé de l'Etat.

Abstract

"To the Police" is to first protect persons and ensure the public peace, so there is in the mission and the workings of the police something that touches the flesh and the sacred. Beyond the theme, politician or journalist, insecurity, springs specific management policy are subject to a small number of research. However, the French police order is a model of stability and efficiency. Bailiffs and seneschals yesterday, the CRS and gendarmes mobiles today, the police has sovereignty over the centuries in a state to exist as such, not only to exercise its most crucial tasks but also to ensure its own survival. The dissertation aims to highlight the main determinants of the functioning of the virtuous and stainless Police sovereignty. This management structure is based on a powerful symbolic and part of a trilogy myth-ritual-tribe, with the state as a myth. This mechanism could identity, first, to school in other fields of management and public shows, on the other hand, if the limits of the dangers of a tackle on the services invested with particular tasks (for whose objective of protecting the citizen and the nation, which borders sovereign mission to the sacred), managerial ideologies of the mainstream such as management by objectives. The specific factors of the police management of the order have some advantages in terms of mobilization of personnel, supervision of their activities, preservation of an ethical but are in fact not soluble LOLF the management by objectives and ideologies derived managers. Ideologies current managers who assume that all government services can and should enter the ranks of managerial virtuous company, our work meets with an alternative hypothesis: the management of public force "French", based on a myth and a strong sense of manufactures, is a powerful lever managerial, likely to school for public management but also private.
« Faire la police », c'est d'abord protéger les personnes et garantir la paix publique ; il y a donc dans la mission et le fonctionnement même de la force publique quelque chose qui touche à la chair et au sacré. Au-delà du thème récurrent, politicien ou journalistique, de l'insécurité, les ressorts spécifiques du management de la police font l'objet d'un nombre réduit de travaux de recherche. Pourtant, la police de l'ordre française est un modèle de stabilité et d'efficacité. Des baillis et sénéchaux d'hier, aux CRS et gendarmes mobiles d'aujourd'hui, la police de souveraineté a permis pendant des siècles à l'état d'exister en tant que tel, d'exercer non seulement ses missions les plus cruciales mais aussi d'assurer sa propre pérennité. La thèse se propose de mettre en lumière les principaux déterminants du fonctionnement vertueux et inoxydable de cette police de souveraineté. Ce management s'appuie sur un puissant édifice symbolique et s'inscrit dans une trilogie mythe-rites-tribu, avec l'État comme mythe. Cette mécanique identitaire pourrait bien, d'une part, faire école dans d'autres domaines du management public et montre, d'autre part, les limites sinon les dangers d'un plaquage, sur ces services investis de missions particulières (car ayant pour objectif de protéger le citoyen et la Nation, mission régalienne qui confine au sacré), des idéologies managériales du main stream comme le management par objectifs. Les facteurs particuliers de la gestion de la police de l'ordre présentent quelques avantages en termes de mobilisation des personnels, d'encadrement de leur action, de préservation d'une éthique mais ne sont, en effet, pas solubles dans la LOLF, le management par objectifs et les idéologies gestionnaires dérivées. Aux idéologies gestionnaires actuelles qui postulent que tous les services de l'État peuvent et doivent entrer dans les cadres managériaux vertueux de l'entreprise, nos travaux répondent avec une hypothèse alternative : la gestion de la force publique « à la française », appuyée sur un mythe et une solide fabrique du sens, est un puissant levier managérial, susceptible de faire école pour le management public mais aussi privé.
Fichier principal
Vignette du fichier
Lacaze.pdf (1.45 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

pastel-00003256 , version 1 (23-07-2010)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00003256 , version 1

Cite

Arnaud Lacaze. La police de souveraineté : un clergé de l'Etat.. Anthropologie sociale et ethnologie. Ecole Polytechnique X, 2007. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00003256⟩
360 View
909 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More