Study of some problems of statistical estimation in finance - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2007

Study of some problems of statistical estimation in finance

Etude de Quelques Problèmes d'Estimation Statistique en Finance

(1)
1

Abstract

This thesis treats several problems of statistical finance and consists of four parts. In the first part, we study the question of the estimation of the obstinacy of the volatility from discreet observations of a model of distribution. The second is a digital study on feigned and given financial data. The third part of this thesis a simple characterization of the spaces of Besov. Finally we show that these phenomena can be partially reproduced by models of additive noise of microstructure or distribution(broadcasting) with rounding error
Cette thèse traite plusieurs problèmes de finance statistique et se compose de quatre parties. Dans la première partie, on étudie la question de l'estimation de la persistance de la volatilité à partir d'observations discrètes d'un modèle de diffusion sur un intervalle [0,T], où T est un temps objectif fixé. Pour cela, on introduit un mouvement brownien fractionnaire d'indice de Hurst H dans la dynamique de la volatilité. On construit une procédure d'estimation du paramètre H à partir des données haute fréquence de la diffusion. On montre que la précision de notre estimateur est n^{-1/(4H+2)}, où n est la fréquence d'observation et on prouve son optimalité au sens minimax. Ces considérations théoriques sont suivies d'une étude numérique sur données simulées et données financières. La seconde partie de la thèse traite de la problématique du bruit de microstructure. Pour cela, on considère les observations à la fréquence n$et avec erreur d'arrondi a_n tendant vers zéro, d'un modèle de diffusion sur un intervalle [0,T], où T est un temps objectif fixé. On propose dans ce cadre des estimateurs de la volatilité intégrée de l'actif dont on montre que la précision est max(a_n, n^{-1/2}). On obtient par ailleurs des théorèmes centraux limites dans le cas de diffusions homogènes. Cette étude théorique est ici aussi suivie d'une étude numérique sur données simulées et données financières. On établit dans la troisième partie de cette thèse une caractérisation simple des espaces de Besov et on l'utilise pour démontrer de nouvelles propriétés de régularité pour certains processus stochastiques. Cette partie peut paraître déconnectée des problèmes de finance statistique mais a été inspiratrice pour la partie 4 de la thèse. On construit dans la dernière partie de la thèse un nouvel indice de bruit de microstructure et on l'étudie sur des données financières. Cet indice, dont le calcul se base sur les p-variations de l'actif considéré à différentes échelles de temps, peut être interprété en terme d'espaces de Besov. Comparé aux autres indices, il semble posséder plusieurs avantages. En particulier, il permet de mettre en évidence des phénomènes originaux comme une certaine forme de régularité additionnelle dans les échelles les plus fines. On montre que ces phénomènes peuvent être partiellement reproduits par des modèles de bruit de microstructure additif ou de diffusion avec erreur d'arrondi. Néanmoins, une reproduction fidèle semble nécessiter soit une combinaison de deux formes d'erreur, soit une forme sophistiquée d'erreur d'arrondi.
Fichier principal
Vignette du fichier
phd.pdf (4.35 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00003765 , version 1 (21-07-2010)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00003765 , version 1

Cite

Mathieu Rosenbaum. Etude de Quelques Problèmes d'Estimation Statistique en Finance. Statistiques [math.ST]. ENSAE ParisTech; Université Paris-Est, 2007. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00003765⟩
810 View
2028 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More