Caractérisation de l'effet satiétogène des protéines et mécanismes centraux impliqués. Cas particulier des protéines et peptides de levure. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2007

Caractérisation de l'effet satiétogène des protéines et mécanismes centraux impliqués. Cas particulier des protéines et peptides de levure.

Rodolphe Faipoux
  • Function : Author

Abstract

The involvement of proteins in regulation of energy intake and especially their potency in inducing satiety has been extensively studied lately. The fact that among macronutrients proteins are the most potent in reducing energy intake is widely acknowledged but mechanisms underlying this effect are mostly controversial or unknown. In addition, the impact of the nature of the proteins used on this effect remains unclear. The purpose of this work is to study in a first part the activation of brain areas known to be involved in regulation of energy intake, after describing the bibliographic data regarding these networks. In a second part, we studied the anorectic effect of yeast extracts developed by Bio-Springer and their action on central nervous system. Our results show that proteins activate areas tha t regulate short and mid-term energy intake and especially noradrenergic pathway in the nucleus of the solitary tract and melanocortin pathway in the arcuate nucleus of the hypothalamus. This effect would appear along with an inhibition of neuronal pathway linked to the hedonic value of the food, and specifically the palatability. Moreover, proteins do not trigger the anterior pyriform cortex, a brain area known to be able to detect amino acid deficiency. Regarding yeast proteins and peptides, we showed that these extracts induce a stronger anorectic response than other proteins both in rat and in Human, and yeast peptides reduce daily energy intake even after habituation. This anorectic effect occurs along with a stronger activation of melanocortin pathway in the arcuate nucleus of the hypothalamus. Despite similar anorectic effects, yeast proteins and peptides presumably have different mechanisms of action.
Le rôle des protéines dans la prise alimentaire et en particulier la caractérisation de son effet satiétogène ont fait l'objet de nombreuses études ces dernières années. Si le caractère sur-satiétogène des protéines par rapport aux autres macronutriments est avéré, les mécanismes mis en jeu dans l'apparition de cet effet demeurent cependant incertains et sujet à débat. En outre, la modulation de l'effet satiétogène en fonction de la nature des protéines utilisées et son effet sur les mécanismes d'action demeurent controversés. L'objectif de ce travail est d'étudier dans un premier temps l'activation de certaines régions du système nerveux central connues pour être impliquées dans la régulation du comportement alimentaire suite à l'ingestion de protéines, après avoir fait état des données bibliographiques quant au rôle et au fonctionnement de ces régions. Dans un second temps, nous avons étudié l'effet satiétogène induit par des extraits de protéines de levure spécifiques, développés par la société Bio-Springer, ainsi que leur effet sur l'activation du système nerveux central. Nos résultats montrent que les protéines en général activent des régions contrôlant la prise alimentaire à court et à moyen terme, en particulier les neurones noradrénergiques du noyau du tractus solitaire, ainsi que les neurones mélanocortiques du noyau arqué de l'hypothalamus. Cette activation s'accompagnerait d'une relative inhibition des réseaux de l'hédonisme associés à la palatabilité des aliments. En outre, les protéines n'activent pas le cortex pyriforme antérieur, région capable de détecter les carences en acides aminés essent iels. Concernant les protéines et peptides de levure, ces extraits ont exprimé un pouvoir satiétogène supérieur a celui obtenu avec les sources protéiques traditionnellement utilisées, à la fois chez le rat et chez l'Homme, Dans le cas des peptides de levure, cette diminution de la prise alimentaire se poursuit même après habituation à moyen terme. Cet effet satiétogène va de pair avec une activation plus importante des réseaux mélanocortiques du noyau arqué de l'hypothalamus. Malgré des effets satiétogènes d'ampleur similaire, protéines et peptides de levure ont manifestement des mécanismes d'action différents
Fichier principal
Vignette du fichier
These_RFaipoux_final.pdf (4.35 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00003790 , version 1 (03-06-2008)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00003790 , version 1

Cite

Rodolphe Faipoux. Caractérisation de l'effet satiétogène des protéines et mécanismes centraux impliqués. Cas particulier des protéines et peptides de levure.. Life Sciences [q-bio]. INAPG (AgroParisTech), 2007. English. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00003790⟩

Collections

PASTEL PARISTECH
758 View
1951 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More