Genetic diversity and breed management in dogs - PASTEL - Thèses en ligne de ParisTech Access content directly
Theses Year : 2008

Genetic diversity and breed management in dogs

Diversité génétique et gestion génétique des races canines

Grégoire Leroy
  • Function : Author

Abstract

Genetic structure and breeding practices in dog species were investigated in order to develop some management tools for dog breeds in France. Three approaches were therefore used: surveys, genealogical analysis, and polymorphism of microsatellite markers. Nine-hundred eighty-five breeders, either hobby or professional, answered a questionnaire about their breeding practices. It showed some differences according to the breed raised or the status of the breeder. Pedigree analysis results realised on 61 breeds were in agreement with these results, practices and situations dealing with genetic diversity, with some results being quite different depending on the breeds. According to genealogical data, a low genetic diversity was found in some breeds. The results using molecular markers based on a sampling of 1514 dogs of the same breeds were sometimes in contradiction with pedigree analysis, which can be explained by the inherent specificities of both approaches. However, at the individual scale, correlations between genealogical kinship and molecular similarities were always significant. The analysis of genetic breed relationships confirmed the fact that breeds constitute homogeneous genetic groups, with 98.3% of dogs being correctly assigned in their breed. From this last result, some practical applications could be developed to establish policies for the management of genetic variability within breeds.
Afin d'apporter des outils d'aides à la gestion des races canines en France, cette étude cherche à analyser la structure génétique de l'espèce ainsi que les pratiques d'élevage sousjacentes. Trois approches ont été employées afin de caractériser cette structure : des données d'enquêtes, des analyses de généalogies ainsi que l'utilisation de marqueurs moléculaires. Sur la base de 985 questionnaires remplis par des éleveurs de chiens, tant amateurs que professionnels, il a été possible de mettre en évidence des différences claires sur les pratiques en fonction des races élevées, ou du degré d'implication des éleveurs dans leur activité. Les analyses des données généalogiques de 61 races ont permis de confirmer cette hétérogénéité de pratiques et de situations en terme de variabilité génétique, avec certaines des populations montrant des évolutions de consanguinité préoccupantes. A partir de génotypages réalisés sur un échantillonnage de 1514 animaux appartenant aux 61 races, les résultats obtenus divergeaient parfois des données généalogiques. Cependant ces divergences pouvaient en partie être expliqués par les différences théoriques existantes entre les deux approches. A l'échelle individuelle cependant, les corrélations entre parenté généalogique et similarité moléculaire étaient significatives pour les échantillons étudiés, et similaires à celles qui pouvaient être obtenues à partir de simulations. L'analyse des relations génétiques entre les populations a permis de confirmer que les races constituaient bien des structures génétiques homogènes. En effet, jusqu'à 98,3% des individus étaient correctement affectés au sein de leur race. Ce dernier résultat permet d'envisager des applications pratiques en terme de gestion des races.
Fichier principal
Vignette du fichier
TheseGL_Final.pdf (6.1 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

pastel-00004844 , version 1 (15-04-2009)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00004844 , version 1

Cite

Grégoire Leroy. Genetic diversity and breed management in dogs. Life Sciences [q-bio]. AgroParisTech, 2008. English. ⟨NNT : 2008AGPT0035⟩. ⟨pastel-00004844⟩

Collections

PASTEL PARISTECH
282 View
4324 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More