Sur des systèmes MIMO avec retour limité: distorsion bout-à-bout, retour analogique du canal, et multiplexage par couche

Résumé : Dans cette thèse, nous étudions les trois sujets suivants sur les systèmes de multiples entrées multiples sorties (MIMO) avec retour limité: Distorsion bout-à-bout: La première partie de la thèse présente l'impact conjoint des les nombres d'antenne, le ratio de bande passante de la source au canal, la corrélation spatiale et diversité dans le temps sur l'espérance de la distorsion optimale bout-à-bout dans les MIMO systèmes sans panne. En particulier, repose sur l'expression analytique pour tout les ratios du signal au bruit (SNR), l'expression asymptotique de l'espérance de la distorsion optimal bout-à-bout au SNR élevé est dérivé, composé de l'exposant de distorsion optimale et le facteur de distorsion optimale. Les résultats des simulations montrent que, à un SNR élevé pratique, l'analyse sur les impacts de l'exposant de distorsion optimale et le facteur de distorsion optimale explique le comportement de la distorsion optimale bout-à-bout. Les résultats présentés dans cette partie pourraient être les objectifs de performance pour les systèmes qui transmettent les sources analogique et en outre les directives sur la conception du système. Retour analogique du canal: Dans la seconde partie de cette thèse, nous proposons d'appliquer le codage bloc d'espace-temps orthogonal (OSTBC) sur retour analogique linéaire du canal. Considérant l'information du canal MIMO est une sorte de source vectorielle analogique, par rapport au retour du canal quantifié, le retour analogique linéaire a les avantages comme sans panne, l'adaptation automatique au canal et peu complexe. Il est prouvé que la méthode de transmission analogique linéaire OSTBC peutatteindre le borne de filtre adapté (MFB) sur SNR reçu. Par rapport en méthode analogique linéaire du codage bloc d'espace-temps circulant, la méthode linéaire analogique OSTBC obtient de meilleurs résultats à l'égard de SNR reçu et erreur quadratique moyenne (MSE) ; Par rapport en méthode de la quantification vectorielle aléatoire, les résultats des simulations montrent que sous une contrainte stricte de latence, leur performances sont proches à l'égard de l'erreur moyenne au sens et la méthode linéaire analogique OSTBC exécute encore mieux à l'égard erreur quadratique moyenne. Nous étudions également l'incidence de appliquer le retour linéaire analogique OSTBC au beamforming en liaison descendante pour multiutilisateurs MIMO et nous montrons que le retour linéaire analogique OSTBC peut rendre l'approche du système des performances optimales dans un temps de latence court. Multiplexage par couche: Dans la troisime partie de cette thèse, en considérant les systèmes avec des blocs courts, une nouvelle stratégie de multi-plexage par couches est proposée d'adapter un canal incertain par le codage couche-temps Walsh, l'annuleur d'interférence successif et HARQ signalisation. Comme l'illustrent les résultats de la simulation, en raison de ses performances proches mais beaucoup moins complexe, cette stratégie serait un bon substitut µa la stratégie de modulation QAM adaptive qui est largement utilise.
Type de document :
Thèse
domain_other. Télécom ParisTech, 2009. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [153 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00005644
Contributeur : Ecole Télécom Paristech <>
Soumis le : dimanche 20 décembre 2009 - 08:00:00
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:38
Document(s) archivé(s) le : samedi 26 novembre 2016 - 17:35:59

Identifiants

  • HAL Id : pastel-00005644, version 1

Citation

Jinhui Chen. Sur des systèmes MIMO avec retour limité: distorsion bout-à-bout, retour analogique du canal, et multiplexage par couche. domain_other. Télécom ParisTech, 2009. Français. 〈pastel-00005644〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

355

Téléchargements de fichiers

304