The IFF gene family during interaction of C. albicans with the host. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2010

The IFF gene family during interaction of C. albicans with the host.

Etude des gènes de la famille IFF dans les interactions de C. albicans avec son hôte.

(1)
1

Abstract

C. albicans is an opportunistic pathogen responsible for nosocomial candidiasis, and its cell wall is the most important therapeutic target. The principal cell wall protein type is the one composed by the GPI anchored proteins which largest family is composed of the 12 members of the IFF family. Hyr1, an hyphal regulation protein, has been shown to be a virulence factor, moreover, Iff4 is involved in the adherence and Iff11, the only secreted protein in this family, is involved in the cell wall biosynthesis and virulence. We have shown that the expression of this kind of proteins is low under lab conditions as well as in vivo in a mouse model, except HYR1 as expected. The IFF2 gene is highly expressed during stationary phase. The mutant construction did not show the cell wall biosynthesis phenotype, stress response to pH, oxidative stress, high temperature, adherence to epithelial HeLa cells, and survival to macrophages J774. It seems that there is an internal regulation in this protein family regarding IFF2, IFF6, IFF7 and IFF8 on the FF3 and IFF9 genes. Since the production of the homozygous mutants for the IFF3 and IFF9 genes was not possible, with a 99% of similarity, might indicate that this proteins are probably essentials for C. albicans.
C. albicans est le pathogène opportuniste le plus fréquemment incriminé lors de candidoses nosocomiales. Sa paroi est une cible majeure pour le développement de nouvelles molécules thérapeutiques. Une classe majoritaire des protéines de paroi est composée par les protéines à ancre GPI dont la famille la plus étendue est représentée par les protéines Iff. La fonction des 12 protéines Iff est largement inconnue, mais des indications ont été récemment obtenues pour trois d'entre elles. Hyr1, régulée par la morphogenèse, a été identifiée comme un facteur de virulence, Iff4 est impliquée dans l'adhérence aux plastiques et Iff11, la seule protéine secrétée de la famille, est impliquée dans la biosynthèse de la paroi et dans la virulence. Dans ce travail, nous avons montré que les gènes de cette famille, à l'exception de HYR1, étaient peu exprimés en conditions de croissance au laboratoire et également in vivo chez la souris. Le gène IFF2 est cependant fortement induit sur milieu minimum en phase stationnaire. Nous avons construit des mutants nuls homozygotes pour chacun de ces gènes, sauf pour IFF3 et IFF9, identiques à 99% en séquence et probablement essentiels. Les mutants obtenus ne présentent aucun défaut détectable au niveau de la biosynthèse de la paroi, de leur réponse au pH, à un stress oxydatif ou à une forte température. Ils ne sont pas davantage affectés dans leur adhérence sur cellules épithéliales HeLa ou dans leur survie en présence de macrophages J774. En milieu de croissance des cellules HeLa, la délétion de IFF2, IFF6, IFF7 et IFF8 semble cependant affecter la transcription d'IFF3 et d'IFF9, suggérant l'existence de mécanismes de régulations croisées.
Fichier principal
Vignette du fichier
cornu_amandine.pdf (30.17 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00600903 , version 1 (16-06-2011)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00600903 , version 1
  • PRODINRA : 246363

Cite

Amandine Cornu. Etude des gènes de la famille IFF dans les interactions de C. albicans avec son hôte.. Biologie moléculaire. AgroParisTech, 2010. Français. ⟨NNT : 2010AGPT0046⟩. ⟨pastel-00600903⟩
215 View
705 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More