Poromechanics and adsorption : application to coal swelling during carbon geological storage - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2011

Poromechanics and adsorption : application to coal swelling during carbon geological storage

Poromécanique et adsorption : application au gonflement du charbon lors du stockage géologique du carbone

(1)
1
Laurent Brochard

Abstract

Pas de résumé en anglais
Le stockage géologique du carbone dans les veines de charbon est une solution transitoire pour lutter contre le réchauffement climatique. La faisabilité de ce stockage à un coût abordable reste incertaine, en particulier parce que l'injection de dioxide de carbone dans les veines de charbon est lente. Les projets pilotes ont montré que la perméabilité du réservoir diminue lors de l'injection, suite au gonflement du charbon induit par l'adsorption préférentielle du dioxyde de carbone par rapport au méthane présent naturellement. Ce mémoire de thèse est consacré à l'étude de ce gonflement. Un premier travail théorique a consisté à étendre les équations constitutives de poromécanique classique dans les cas où l'adsorption sur des surfaces ou dans des micropores devient significative. Nous avons montré que le comportement poromécanique du solide ne peut être compris que si la dépendance de l'adsorption en fonction de la déformation du milieu poreux est connue. Le couplage entre adsorption et déformation est peu étudié dans la littérature et difficile à mesurer expérimentalement. Dans ce travail, nous avons utilisé la simulation moléculaire qui permet facilement de contrôler indépendamment la pression du fluide adsorbé et la déformation du milieu poreux. A l'aide de simulations moléculaires d'adsorption dans des systèmes modèles unidimensionnels, nous avons validé les nouvelles équations consitutives. Nous avons montré également que l'adsorption peut dépendre de la déformation de façon complexe et qu'elle est très sensible à la structure des micropores. Les résultats de simulations moléculaires d'adsorption dans un modèle moléculaire réaliste de la matrice organique du charbon nous ont permis de montrer que le gonflement du charbon en présence de fluide peut être expliqué par l'adsorption dans les micropores, mais pas dans les mésopores. Nous avons étudié numériquement le couplage entre adsorption et déformation dans le charbon. Le gonflement estimé en associant les simulations moléculaires d'adsorption aux nouvelles équations constitutives de poromécaniques est en bon accord avec les mesures expérimentales. De même, nous avons simulé l'adsorption de mélanges de dioxide de carbone et de méthane dans le charbon à des températures et pressions représentatives des conditions souterraines. Le résultat de ces simulations a permis d'estimer le gonflement différentiel durant l'injection de carbone pour des veines de charbon à différentes profondeurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2011PEST1067_complete.pdf (11.78 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

pastel-00672319 , version 1 (21-02-2012)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00672319 , version 1

Cite

Laurent Brochard. Poromechanics and adsorption : application to coal swelling during carbon geological storage. Other. Université Paris-Est, 2011. English. ⟨NNT : 2011PEST1067⟩. ⟨pastel-00672319⟩
462 View
708 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More