Étude des fils électrodes pour l'usinage par étincelage érosif

Résumé : Il s'agit de relier l'avantage en termes de vitesse d'usinage, que procurent des revêtements complexes de phases du système cuivre zinc oxygène sur les fils-électrodes de laiton, a la thermodynamique de l'arc électrique.Il apparait que les fils revêtus usinent plus vite que les fils nus, pour la même intensité, et ce malgré une tension d'arc plus faible. Les tensions d'arc moyennes de différents fils, employés en polarité négative, ont été mesurées, comparées aux données bibliographiques, et modélisées.La tension d'arc d'une cathode est d'autant plus faible que la pression de vapeurs métalliques qu'elle généré est élevée. Une faible chute de potentiel a la cathode limite son échauffement, donc son érosion. Une pression élevée pendant l'arc permet éjecter une plus grande proportion de la matière en fusion présente a la surface des électrodes a la fin de l'arc d'usinage.Des mesures de pertes de masse sur différents fils électrodes et sur différentes pièces confirment notre thèse.
Type de document :
Thèse
Matériaux. École Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2005. Français. 〈NNT : 2005ENMP1350〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00705214
Contributeur : Bibliothèque Mines Paristech <>
Soumis le : jeudi 7 juin 2012 - 10:25:53
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 16:06:14
Document(s) archivé(s) le : samedi 8 septembre 2012 - 04:40:08

Identifiants

  • HAL Id : pastel-00705214, version 1

Collections

Citation

Michel Ly. Étude des fils électrodes pour l'usinage par étincelage érosif. Matériaux. École Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2005. Français. 〈NNT : 2005ENMP1350〉. 〈pastel-00705214〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

488

Téléchargements de fichiers

7675