Computation of electromagnetic fields using finite element method with a realistic head model for meg and eeg. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1997

Computation of electromagnetic fields using finite element method with a realistic head model for meg and eeg.

Utilisation de la méthode des éléments finis pour le calcul des champs electromagnétiques a l'aide d'un modèle réaliste de tête en meg et eeg

(1)
1

Abstract

La reconstruction de l'activité électrique du cerveau en magnetoencephalographie (meg) et electroencephalographie (eeg) nécessite de modéliser la propagation des courants dans les milieux conducteurs de la tête. Récemment des modèles surfaciques a géométrie réaliste sont apparus. Ces derniers apportent une amélioration significative de la modélisation par rapport au modèle sphérique mais ne permettent pas de modéliser des inhomogeneites locales et l'anisotropie de certains milieux comme l'os. Ce travail présente la réalisation d'un modèle volumique de tête et la mise en oeuvre de la méthode des éléments finis pour permettre de modéliser les milieux anisotropes. L'influence de l'anisotropie de l'os, ainsi que l'influence des autres conductivités en présence d'un os anisotrope, ont ainsi pu être étudiées dans un modèle réaliste, aussi bien en meg qu'en eeg. La méthode a été validée par comparaison avec les résultats analytiques sur un modèle sphérique. Diverses configurations de calculs ont été testées. L'influence des paramètres du maillage a également été étudiée et la configuration optimale a été déterminée. Nous avons montre que l'anisotropie de l'os introduit une diffusion supplémentaire dans l'eeg et que l'absence de modélisation de l'anisotropie empêche la reconstruction correcte des sources en eeg. Ceci des que l'activité est repartie en plusieurs taches séparées, même avec un algorithme de reconstruction sophistique, permettant de retrouver les discontinuités fortes dans l'activité. Nous avons montre que l'influence de l'anisotropie de l'os est beaucoup plus faible en meg qu'en eeg. En effet, l'activité électrique a été correctement reconstruite dans tous les cas testes sans modélisation de l'anisotropie en meg. Une comparaison avec des données réelles obtenues sur un fantôme est également présentée.
Fichier principal
Vignette du fichier
MARIN_1997.pdf (3.36 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00716175 , version 1 (10-07-2012)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00716175 , version 1

Cite

Gildas Marin. Utilisation de la méthode des éléments finis pour le calcul des champs electromagnétiques a l'aide d'un modèle réaliste de tête en meg et eeg. Optique [physics.optics]. Université Paris Sud - Paris XI, 1997. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨pastel-00716175⟩
349 View
106 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More