Une étude exploratoire du vécu de travail des cadres à temps partiel : rôle de l'environnement immédiat de travail et du "hors travail". - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

Une étude exploratoire du vécu de travail des cadres à temps partiel : rôle de l'environnement immédiat de travail et du "hors travail".

(1)
1

Abstract

Policies of flexible working which have been developed in the last twenty years in France have introduced a variety of working arrangements. Within these policies aiming at more flexibility, part time work has considerably expanded, moving from 9,2% of the work force in 1982 to 17,2% in 1999. More than 80% of part-timers are women and this form of work arrangement is more often unvolontary than volontary. But, on the contrary of what happens for most of employees, part-time work for managers and professionals is very often volontary. Nevertheless, just few of them have chosento work part-time, even in the context of collective agreements. Part-time managers and professionals only represent 4% of their category, most of them being women (70%). This paradox is explained both by the reluctance of the supervisors and the resistance of managers and professionals themselves: managerial jobs are generally thought to be unsuited to less than full time work. Literature about working time and part-time work show that every reduction or arrangement of working time has consequences on working conditions, on work rewards and on the attitudes and behaviors of employees at work. These consequences are oriented by the trade-offs that the employees make within their working life and between work life and non work life. Considering the very few researches on part-time managers and professionals, the objective of this research is to know better these part-time top level employees and to identify the relevant organizational and personnel variables likely to base part-time work on balance and reciprocity. More precisely, through twenty exploratory interviews and 125 questionnaires, we tried to identify and explain the relations between the working experience of these managers and professionals (work rewards, coping mechanisms, work commitment) and the work context (job characteristics, work group, organisational context). We also examined the work/non work relation; We hope that this research will provide guidance elements for the setting and diffusion or part-time work among managers and professionals
Les dispositifs d'ARTT qui se sont développés dans les vingt dernières années en France ont eu pour conséquence une grande diversité des formes d'emploi et des systèmes d'horaires. C'est au sein de ces logiques collectives et individuelles et dans la recherche d'une plus grande flexibilité que le temps partiel s'est considérablement développé sur cette période passant de 9,2 % des salariés en 1982 à 17,2 % en 1999. Féminisé à plus de 80%, cette forme d'emploi demeure plus souvent contrainte que choisie. A la différence des autres catégories de salariés, le temps partiel chez les cadres est une forme de travail très largement choisie. il correspond dans la plupart des cas à la recherche d'une plus grande maîtrise des structures temporelles et chez les femmes en particulier un moyen d'articuler vie professionnelle et vie familiale. Malgré cela, 4% seulement des cadres restent peu concernés par le temps partiel. "Cadre" et "temps partiel" demeurent encore dans les représentations des notions contradictoires et les réticences proviennent tant des employeurs, que des cadres eux-mêmes. L'analyse de la littérature sur les évolutions du temps de travail et sur la nature et le statut du temps partiel nous a permis de comprendre que toute opération de réduction du temps de travail comporte des effets sur les conditions d'exercice du travail, mais aussi sur les attitudes et les comportements des salariés en partie orientés par la valeur et le sens que chacun d'entre eux attribue au travail, les arbitrages et les compromis qu'ils sont amenés à effectuer au sein de leur vie de travail mais aussi entre vie de travail et vie hors travail. Compte tenu du très faible nombre de recherches sur les cadres à temps partiel, cette recherche vise à mieux connaître les vécus de travail de ces cadres (rapport au travail, modes personnels d'organisation, implication au travail) et à identifier les éléments organisationnels et personnels susceptibles de transformer cette forme d'emploi des cadres en compromis fondés sur l'équilibre et la réciprocité. Plus précisément, à travers vingt entretiens exploratoires et l'exploitation de 125 questionnaires, elle a pour objectif d'analyser la relation entre ces vécus de temps partiel et les contextes immédiats de travail (poste occupé, groupe de travail, contexte organisationnel) mais aussi la relation travail/hors travail. Nous espérons qu'elle pourra fournir aux employeurs des éléments de référence susceptibles de guider les conditions de pratique et de diffusion du temps partiel chez les cadres
Fichier principal
Vignette du fichier
2003_EHEC_0005_T1.pdf (19.17 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
2003_EHEC_0005_T2.pdf (17.5 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00918312 , version 1 (13-12-2013)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00918312 , version 1

Cite

Isabelle Bonnet-Polese. Une étude exploratoire du vécu de travail des cadres à temps partiel : rôle de l'environnement immédiat de travail et du "hors travail".. Gestion et management. HEC PARIS, 2003. Français. ⟨NNT : 2003EHEC0005⟩. ⟨pastel-00918312⟩
310 View
8258 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More