Processus d'apprentissage organisationnel et partages de compétences à l'occasion d'une fusion - PASTEL - Thèses en ligne de ParisTech Access content directly
Theses Year : 2000

Processus d'apprentissage organisationnel et partages de compétences à l'occasion d'une fusion

Abstract

Organizational learning is generally understood as a way to increase the competitiveness of firms. It enables them to better fit to their environment and to renovate their organization and to modify their frame of reference. Learning can be analyzed thus as an adaptive and as a reconstructive process. In this research we study the learning process in a merger and we explore how firms can learn from one another, each firm being simultaneously a learner and a teacher. The merger is understood as a way to share strategic, organizational and cultural competences. A merger of two firms implies to combine different practices and different frames of reference. In the case we studied, learning is the fruit of a systemic comparison of organizational differences between merging firms. This comparison enabled to detect some dysfunctions and to correct them. In this approach, the learning process is thus closely combined to the integration process. More precisely, we study in this merger the behavioral and cognitive dimensions of learning. We also draw a correlation between the learning process and the content of knowledge and we pay attention to the tacit and explicit nature of the knowledge. We propose a framework that combines the behavioral and cognitive dimensions and that integrates the content of knowledge and the conversion process of knowledge. We identify and informational learning concerned with facts (learning that), a learning process concerned with understanding reasons (learning why) and enabling to introduce change in mental models and a more operational learning concerned with procedural knowledge (learning how). Our research also deals with the links between organizational, collective and individual learning and identifies several barriers to learning. The merger between the two companies we studied also enables us to analyze the strategic dimension of organizational learning. The integration process contributed to an organizational transformation of the firms. This transformation was considered in an evolutionary perspective as an addition, a combination or a building of organizational competences. This merger finally modified the strategic profil of the firms and enabled the new entity to improve its competitiveness.
L'apprentissage organisationnel est souvent considéré comme un facteur contribuant à la compétitivité des entreprises : il leur permet de mieux s'adapter à leur environnement et aussi de se transformer et d'améliorer leur fonctionnement interne. L'apprentissage est ainsi compris à la fois comme adaptation et comme processus de détection et de correction d'erreurs. Dans cette recherche, nous étudions l'apprentissage dans le cadre d'une configuration inter-organisationnelle. Plus précisément, nous l'abordons comme un partage de connaissances et de savoir-faire se produisant à l'occasion d'une fusion. Il s'agit donc de montrer comment une entreprise peut apprendre d'une autre à l'occasion d'un rapprochement organisationnel fort. Dans cette perspective, les entreprises engagées dans la fusion doivent en effet s'adapter l'une à l'autre et le rapprochement est compris comme un moyen de repérer et de corriger certains dysfonctionnements: les connaissances, les représentations, les savoir-faire, les pratiques sont comparés puis améliorés au sein de la nouvelle entité résultant de la fusion. Le processus d'intégration est donc envisagé ici comme une modalité d'apprentissage fondée sur la comparaison, l'interaction et la collaboration. Dans notre analyse en profondeur d'une fusion, nous avons repéré différents processus d'apprentissage et nous avons été conduits, en nous appuyant à la fois sur la littérature et sur l'étude empirique, à étudier les modifications cognitives et comportementales entraînées par le rapprochement. Parallèlement, nous avons mis en relation processus et objets d'apprentissage, ces derniers étant analysés en fonction de leurs caractéristiques et plus particulièrement de leur degré de "tacité". Cela nous a permis de construire un cadre d'analyse de l'apprentissage combinant changement cognitif et changement comportemental. Nous y avons intégré les objets d'apprentissage et nous avons précisé comment ces objets se transformaient dans le processus d'interaction entre les entreprises. Nous identifions ainsi un apprentissage informationnel, un apprentissage du "pourquoi" et un apprentissage du "comment". Notre étude nous a aussi permis de repérer les agents et les lieux d'apprentissage. Cela nous a conduits à aborder les liens entre apprentissages individuel, collectif et organisationnel et aussi de recenser quelques obstacles aux processus d'apprentissage. La fusion entre les deux entreprises étudiées nous a enfin permis d'aborder la dimension stratégique de l'apprentissage organisationnel et d'analyser les liens entre le stratégique et l'organisationnel. Le rapprochement a en effet été une source de mutation organisationnelle qui a pris la forme d'une addition, d'une combinaison ou d'une construction de compétences permettant de modifier le profil de l'entité et d'améliorer sa compétitivité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2000_EHEC_0072.pdf (40.44 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00918756 , version 1 (14-12-2013)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00918756 , version 1

Cite

Frédéric Leroy. Processus d'apprentissage organisationnel et partages de compétences à l'occasion d'une fusion. Gestion et management. HEC PARIS, 2000. Français. ⟨NNT : 2000EHEC0072⟩. ⟨pastel-00918756⟩
1609 View
10108 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More