Une approche culturelle de l'utilisation des systèmes d'information comptable et de gestion dans différents contextes nationaux : l'exemple de la France et de la Grande-Bretagne - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1994

Une approche culturelle de l'utilisation des systèmes d'information comptable et de gestion dans différents contextes nationaux : l'exemple de la France et de la Grande-Bretagne

(1, 2)
1
2

Abstract

Most of our manuals and textbooks on management and accounting appear to provide universal solutions. The thesis raises the question about what occurs "in the real world" : to what extent is cultural diversity - ignored in the best textbooks - prevalent in the functioning of organizations ? The purpose is to identify ways of perceiving and using management and accounting information systems in different cultural contexts. The aim of the research is to promote a better understanding of the specific roles of management an accounting systems in various countries. The theoretical background is based on a cultural approach: we borrowed some definitions of the concept of culture from symbolic anthropology and structuralist sociology in order to depend the modes of interaction between national culture and information systems. As this is an exploratory research, it follows an interpretative paradigm (G.Burrell & G. Morgan, 1979) rather than an hypothetico-deductive model. We also decided to limit the empirical research to two countries, France and the UK. First we present the results of seven case studies in the food industry, based on in-depth interviews of managers and consultation of internal written documents. This empirical work leads us to "ideal types of British and French organizations". We then tested the perceived differences between organizations in the two countries by analyzing (text analysis) the answers of French and British managers to an open questionnaire. Empirical results enable us to refine the content of the "ideal types". The analysis and interpretation of theory highlights other important results. It is stressed that culture interacts mainly with "informal systems", with the "social software of management and accounting systems" (.B Macintosh, 1985); formal systems are much alike in both countries. We also underline that culture and society are closely related; national culture is not independent from religious, regional, educative and social cultures into which it is embedded. We therefore prefer talking about "geo-societal culture" rather than "national culture", which is a very restrictive expression. Lastly, we emphasize the role of two components of culture: individual ways of thinking from managers and rules of the social game. If culture is an interpretative structure (C. Geertz, 1973), "a pair of glasses", then these two components may play a major role in the interactions between culture and organizations
Face à l'apparente universalité des enseignements portant sur les outils de gestion, d'information et de contrôle dans les entreprises, la thèse s'interroge sur les pratiques correspondantes : n'y aurait-il pas là, au contraire, multiplicité de façons de faire ? Dans quelle mesure la diversité culturelle, inexistante dans les manuels, est-elle à l'œuvre dans les organisations ? La thèse propose une réflexion sur les façons de percevoir et d'utiliser les systèmes d'information comptable et de gestion dans différents contextes culturels. Elle cherche à contribuer à une meilleure compréhension des modes d'emploi spécifiques des systèmes, dans différents pays. Une approche culturelle a été retenue : l'interprétation et les suggestions théoriques passent par un approfondissement des modes d'action et du concept de culture, dont nous avons emprunté les définitions à quelques sociologues et anthropologues, ayant fait de celle-ci l'objet de leurs recherches. Les traditions nationales ne constituent pas en effet une explication théorique suffisante. Devant l'amplitude et le caractère exploratoire du sujet, deux premiers choix ont été effectués : * Nous situer dans un courant interprétatif (G.Burrell & G. Morgan, 1979) plutôt qu'hypothético-déductif ; la valeur du travail présenté tient aux interprétations suggérées des observations réalisées ; * Centrer l'étude sur deux pays seulement, la France et la Grande-Bretagne. La recherche empirique s'est organisée en trois temps : * Etude exploratoire, à travers sept études de cas menées par entretiens approfondis et consultation de documents internes, dans le seul secteur agro-alimentaire (afin d'identifier les différences nationales et non pas celles dues au secteur) ; * Esquisse de portraits types d'organisation française et britannique ; * " mise à l'épreuve " des axes de différenciation dégagés, par l'analyse de contenu des réponses de responsables français et anglais à un questionnaire ouvert. Les résultats empiriques prennent principalement la forme de portraits types d'organisation française et britannique affinés. Au-delà, l'analyse de la littérature et l'interprétation théorique des travaux de terrain soulignent plusieurs points. Tout d'abord, il apparaît que la culture exerce principalement son influence au niveau de la composante humaine et sociale, de la dimension informelle des systèmes d'information comptable et de gestion ; les systèmes formels sont peu dissemblables. Ensuite, il existe un lien fort entre culture et société ; la culture nationale n'est pas indépendante des cultures religieuses, régionales, éducatives, sociales qui la composent et l'englobent ; c'est pourquoi on préférera l'expression " culture géo-sociétale " à celle de culture nationale, trop restrictive, limitée à des frontières juridico-politiques. Enfin, une interprétation culturelle des portraits types peut être suggérée. Ces derniers peuvent en effet être structurés autour de deux éléments de culture ; d'une part, les modes de représentation des responsables, en tant qu'individus, et d'autre part les règles du jeu social collectives qui régissent les relations et la vie organisationnelle. Dans une perspective où la culture est une structure interprétative (C. Geertz, 1973), une " paire de lunettes ", ces deux éléments sont des " décodeurs " ; ils contribuent à une meilleure compréhension du lien entre la culture et l'organisation
Fichier principal
Vignette du fichier
1994_EHEC_0023.pdf (32.93 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

pastel-00994928 , version 1 (22-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00994928 , version 1

Cite

Hélène Löning. Une approche culturelle de l'utilisation des systèmes d'information comptable et de gestion dans différents contextes nationaux : l'exemple de la France et de la Grande-Bretagne. Gestion et management. HEC PARIS, 1994. Français. ⟨NNT : 1994EHEC0023⟩. ⟨pastel-00994928⟩
1046 View
898 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More