La théorie de l'arbitrage et l'évaluation des actifs financiers dans le cadre international - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1986

La théorie de l'arbitrage et l'évaluation des actifs financiers dans le cadre international

(1)
1

Abstract

The purpose of this work is to extend the arbitrage pricing theory in the international context, to provide a fruitful alternative to the international asset pricing models. First of all, we show the arbitrage pricing equation is not exactly verified. However, and in spite of some problems, the model is theoretically coherent, and it is testable. Thus, we have carried out an empirical analysis of this model with samples of the countries. This test rejects the model for four countries. In a second part, we propose an international version of the arbitrage pricing theory. In this international model, new factors reflect return translation in an other currency and these factors are appreciated? The relation between factors coefficients when measured in different currencies has been investigated, as well as the pricing of the forward exchange rates which depends on the covariance of the currency fluctuation with the same common factors. A test of the international model with two international sample indicates that two of four risk premia are not null, consequently, the model is not rejected. Thus, it seemed interesting to perform an empirical analysis of the financial integration in the theoretical frame-work of this model. Our conclusion is that the world capital market is nit integrated. At last, a tentative of economic interpretation of factors is realized. We conclude that the important variables are the portfolio market, the production and the inflation
L'objet de cette étude est de considérer le modèle d'arbitrage dans l'environnement international ; ceci afin de donner une alternative aux modèles internationaux d'équilibre des actifs financiers. Dans un première approche, nous avons mis en évidence que la relation fondamentale du modèle d'arbitrage n'est pas exactement vérifiée. Cependant, et malgré certaines critiques du modèle d'arbitrage, celui-ci est cohérent sur le plan théorique et de plus, il est falsifiable. Nous avons alors réalisé une analyse empirique de ce modèle sur les échantillons d'actions de dix pays. Ce test indique que le modèle est rejeté dans quatre pays. Nous proposons ensuite une extension du modèle d'arbitrage au cadre international. Dans ce modèle international, des facteurs liés aux différents taux de change apparaissent en plus des facteurs traditionnels et ces nouveaux facteurs sont appréciés. Des relations concernant les taux de change et les primes de risques sont alors développées à partir de ce modèle qu'une confrontation empirique ne nous a pas permis de rejeter. Deux à quatre primes de risque sont appréciées selon l'échantillon considéré. Enfin, dans cette partie, est établie une définition de l'intégration financière. Nos tests indiquent alors que le marché mondial n'est pas intégré. En dernier lieu, nous avons tenté d'expliquer les différents facteurs influençant les rentabilités des actifs financiers. Nos résultats empiriques montrent que, soit au niveau mondial, soit au niveau national, les principales variables sont respectivement : le portefeuille de marché, la production et l'inflation
Fichier principal
Vignette du fichier
1986_EHEC_0004.pdf (10.89 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00994968 , version 1 (22-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00994968 , version 1

Cite

Patrice Fontaine. La théorie de l'arbitrage et l'évaluation des actifs financiers dans le cadre international. Economies et finances. HEC PARIS, 1986. Français. ⟨NNT : 1986EHEC0004⟩. ⟨pastel-00994968⟩
1220 View
6196 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More