La création d'une micro-culture mobilisatrice dans l'entreprise française. Analyse comparative des modes d'organisation sociale entre une filiale d'entreprise américaine et une entreprise française - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1987

La création d'une micro-culture mobilisatrice dans l'entreprise française. Analyse comparative des modes d'organisation sociale entre une filiale d'entreprise américaine et une entreprise française

(1, 2)
1
2

Abstract

The preeminent French industrial democracy is now compelled to change faced with not only the fierce international competition but also with the new dimensions of cooperative management ion organizations. To cope with these turbulences, we focused our research on the renewment of "tradition power relations" between the hierarchy and the unions with a hypothesis that the solutions for effectiveness are not extra-organizational but intra-organizational with two alternatives: 1) the rationalization of hierarchical system 2) the mobilization of human resources. To reply to our problematics, we have compared two companies, one has an American type of management and the other has a French type of management. In the American company, the logic of rationalization implies that the power games are processed to reinforce the organizational performance; while, in the French company, the organization power is reduced to a zero - sum game between the hierarchy and the unions, where the actors seeks more to increase their power than to contribute to the organizational performance and the intervention of unions are not in tune with the workers' aspirations. We have noted that the French company's organizational effectiveness is weakened principally by the absence of actors' will for change; the weak hierarchical system; and by the lack of actors' power in social organization. Given that the rationalization is the base of mobilization, we first suggest to integrate the organizational power by applying the logic of rationalization and secondly, to diversify the organizational power by institutionalizing the participative "third power" of mobilization (integration and differentiation of organizational power
Face à la montée d'une nouvelle dimension collective du management participatif, la logique traditionnelle française de prééminence des relations industrielles est remise en question. Nous avons focalisé l'objectif de la recherche sur le réaménagement des relations de pouvoir entre les acteurs organisationnels et sociaux. L'hypothèse de cette recherche est que la solution à la compétitivité de l'entreprise française ne se trouve pas à l'extérieur mais à l'intérieur de celle-ci selon deux volets : 1) La rationalisation du système hiérarchique. 2) la mobilisation des ressources humaines. Pour y répondre nous avons comparé deux entreprises, l'une de type de management américain et l'autre de type de mangement français. Dans la filiale d'entreprise américaine, la logique de rationalisation implique que les jeux de pouvoir augmentent la performance organisationnelle. Dans l'entreprise française, le pouvoir organisationnel s'épuise en un jeu à somme nulle entre la direction et les syndicats : les acteurs recherchent plus de pouvoir que la performance et l'intervention des organisations syndicales est trop décalée des aspirations des ouvriers. L'affaiblissement de l'efficacité organisationnel de l'entreprise française provient principalement de l'absence de volonté commune des acteurs face au changement du faible système hiérarchique et du phénomène de déficit du pouvoir dans les organisations sociales. Sachant que la logique de rationalisation es la base de la logique de mobilisation, nous proposons pour l'amélioration de l'efficacité organisationnelle que l'entreprise française rationalise d'abord son système hiérarchique pour le renforcer (intégration du pouvoir organisationnel) ensuite organise la mobilisation collective à travers divers formes de management participatif (cercles de qualité, groupes d'expression, projet d'entreprise etc) conduisant l'institutionnalisation du troisième pouvoir (diversification du pouvoir organisationnel)
Fichier principal
Vignette du fichier
1987_EHEC_0004.pdf (10.66 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

pastel-00995283 , version 1 (23-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : pastel-00995283 , version 1

Cite

Kichan Park. La création d'une micro-culture mobilisatrice dans l'entreprise française. Analyse comparative des modes d'organisation sociale entre une filiale d'entreprise américaine et une entreprise française. Gestion et management. HEC PARIS, 1987. Français. ⟨NNT : 1987EHEC0004⟩. ⟨pastel-00995283⟩
453 View
838 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More