Bedsite selection by sympatric populations of Red Deer (Cervus elaphus L.) and Roe Deer (Capreolus capreolus L.) in a mid mountainous temperate forest - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

Bedsite selection by sympatric populations of Red Deer (Cervus elaphus L.) and Roe Deer (Capreolus capreolus L.) in a mid mountainous temperate forest

Sélection des sites de repos par le Cerf (Cervus elaphus L.) et le Chevreuil (Capreolus capreolus L.) vivant en sympatrie en forêt tempérée de moyenne montagne

Christophe Baltzinger

Abstract

Red Deer (Cervus elaphus) and Roe Deer (Capreolus capreolus) are two abundant cervids in Europe, and they often share the same habitat. Cervids rest for about half of the time. However their bedsite selection criteria have rarely been studied.
Our goal is double : i) to describe bedsite selection patterns for each species at different temporospatial scales and ii) to compare those selection patterns between species.
The study took place in the Forêt Domaniale du Bougès, Parc National des Cévennes, France. Transect sampling helped us describe the characteristics of 425 bedsites, within 2 winter and 2 summer periods. PCR methodology applied to hair DNA collected on the bedsites proved to be efficient to distinguish between Red and Roe Deer.
At the forest stand scale, Red and Roe Deer widely overlap in their use of different stands types as bedding sites. Both cervids tend to avoid adult coniferous stands in winter and summer. Roe Deer is less selective than Red Deer at this scale and uses forest stands relative to their availability. Red Deer is highly selective and shows a marked preference for young coniferous stands.
At the microhabitat scale, Red and Roe Deer always search for good visual protection, through a well developed lateral cover. That cover is predominantly composed by conifers for the Red Deer, whereas the Roe Deer also uses deciduous cover when it is available during summer.
In winter, Roe Deer beds under a large canopy cover, this cover is larger than for Red Deer. It chooses bedsites near edges whereas Red Deer rests far away from them.
We discuss those differences in the selection patterns between the Red Deer, that occupies a wide home range, and the territorial Roe Deer, that lives on a more restricted range.
Le Cerf (Cervus elaphus) et le Chevreuil (Capreolus capreolus) sont 2 cervidés qui abondent en Europe, ils partagent souvent le même habitat. Les cervidés passent en moyenne 50% de leur temps au repos, cependant les critères de sélection des sites de repos ont été peu étudiés.
L'objectif de notre travail est double : i) décrire les patrons de sélection des sites de repos, pour chaque espèce et à différentes échelles spatiales et temporelle, et ii) comparer les patrons de sélection des deux espèces.
L'étude a été menée au sein du Parc National des Cévennes, dans la Forêt Domaniale du Bougès. L'échantillonnage par transects a permis de décrire les caractéristiques de 425 reposées, au cours de 2 hivers et de 2 étés. La méthode PCR appliquée à l'ADN de poils prélevés sur les reposées s'est révélée pertinente pour distinguer Cerf et Chevreuil.
A l'échelle du peuplement forestier, nous montrons un fort chevauchement entre Cerf et Chevreuil dans l'utilisation, pour se reposer, des différents types de peuplement. Les 2 cervidés ont tendance à éviter les peuplements résineux adultes été comme hiver. Le Chevreuil est moins sélectif à cette échelle, et utilise indifféremment les peuplements forestiers en été. Le Cerf a par contre un comportement très sélectif et manifeste une préférence marquée pour les jeunes peuplements résineux.
A l'échelle du microhabitat, le Cerf et le Chevreuil recherchent toujours une bonne protection visuelle, à travers un couvert latéral important. Ce couvert est essentiellement composé de résineux pour le Cerf, alors que le Chevreuil utilise aussi les feuillus quand ils sont disponibles en été.
En hiver, le Chevreuil se couche sous un fort couvert dans la canopée, ce couvert est plus élevé que pour le Cerf. Il se repose à proximité des lisières contrairement au Cerf qui sen éloigne.
Nous discutons ces différences de patron de sélection entre le Cerf, qui occupe un domaine vital étendu, et le Chevreuil, territorial, qui vit sur un domaine beaucoup plus restreint.
Fichier principal
Vignette du fichier
tel-00005727.pdf (1.84 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00005727 , version 1 (05-04-2004)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00005727 , version 1

Cite

Christophe Baltzinger. Sélection des sites de repos par le Cerf (Cervus elaphus L.) et le Chevreuil (Capreolus capreolus L.) vivant en sympatrie en forêt tempérée de moyenne montagne. Autre [q-bio.OT]. ENGREF (AgroParisTech), 2003. Français. ⟨NNT : 75ENGREF09⟩. ⟨tel-00005727⟩

Collections

PASTEL PARISTECH
398 View
1484 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More