Airborne cold atom accelerometer : towards a test of the equivalence principle - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2012

Airborne cold atom accelerometer : towards a test of the equivalence principle

Accéléromètre à atomes froids aéroporté pour un test du Principe d'Equivalence

(1)
1

Abstract

In this thesis, we report on the study of a matter-wave inertial sensor, operated in an airplane carrying out parabolic flights.We have developped a compact and robust dual-wavelength laser source to cool and interrogate 87Rb and 39K atoms. It is based on frequency-doubled telecom lasers locked on a femtosecond optical frequency comb. The use of fibered optical components makes the setup intrinsically immune to vibrations and thermal fluctuations. The laser source was validated in flight by obtaining a double-species magneto-optical trap.We have used the source to carry out airborne measurements with an atom interferometer operating with cold 87Rb atoms. An auxiliary mechanical accelerometer makes it possible to increase the atomic sensor's dynamic range, and to record interference fringes despite the high level of acceleration fluctuations. This hybrid sensor has a resolution of 4.10-3 m.s-2.Hz-1/2, which is approximately 100 times lower than the typical vibration level in the plane.In the perspective of testing the equivalence principle with cold atoms in microgravity, we finally theoretically study the operation of a differential interferometer and investigate the influence of some systematic effects.
Dans ce mémoire, nous présentons l'étude d'un senseur inertiel à ondes de matière embarqué dans un avion effectuant des vols paraboliques.Une source laser bi-fréquence robuste et compacte permettant de refroidir et d'interroger simultanément des atomes de 87Rb et 39K a été développée. Elle est basée sur des lasers télécom asservis sur un peigne de fréquences optique et doublés en fréquence. L'utilisation de composants optiques fibrés permet de rendre le système intrinsèquement résistant aux vibrations et aux fluctuations thermiques. Le dispositif a été validé en vol par l'obtention d'un double piège magnéto-optique.Nous avons utilisé la source laser pour faire fonctionner un interféromètre à atomes froids de 87Rb dans l'avion. Un accéléromètre mécanique auxiliaire permet d'augmenter la dynamique du capteur atomique et d'enregistrer des franges d'interférences malgré le niveau élevé des fluctuations d'accélération. Le senseur hybride ainsi réalisé a une résolution de 4.10-3 m.s-2.Hz-1/2, environ 100 fois plus faible que le niveau des vibrations dans l'avion.Dans la perspective de réaliser un test du principe d'équivalence en microgravité avec des atomes froids, nous étudions enfin de manière théorique le fonctionnement d'un interféromètre différentiel et nous intéressons à l'influence de certains effets systématiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
VD2_MENORET_VINCENT_28092012.pdf (10.39 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
VD2_MENORET_VINCENT_28092012_ANNEXE.pdf (18.64 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Format : Other
Loading...

Dates and versions

tel-00747538 , version 1 (31-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00747538 , version 1

Cite

Vincent Ménoret. Accéléromètre à atomes froids aéroporté pour un test du Principe d'Equivalence. Physique Atomique [physics.atom-ph]. Université Paris Sud - Paris XI, 2012. Français. ⟨NNT : 2012PA112183⟩. ⟨tel-00747538⟩
560 View
859 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More