Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

L'Agriculture et le peuple mapuche

Résumé : Cette thèse démontre l’existence de l’agriculture comme une activité importantedu peuple mapuche à travers l’histoire, avant la conquête espagnole jusqu’auXXIème siècle. La recherche démontre la capacité des Mapuche à résister etcombattre des ennemis puissants et féroceset également l’intelligenteadaptation à toutes les invasions étrangères, même celles de l’Etat Chilien. Lathèse montre les changements dans l’agriculture et la capacité du peuplemapuche à innover, depuis l’invasion des incas au XVème siècle, la conquêtedes espagnols du XVIème au XIXème siècle et l’occupation chilienne jusqu’auXXIème siècle. Au moment de la conquête espagnole, les Mapuche étaient unpeuple en pleine sédentarisation qui occupait un territoire de façon autonome.Les communautés peuplaient des terrains délimités et pratiquaient uneagriculture de subsistance culturelle, en plus de la cueillette, de la pêche et dela chasse. Selon les concepts de culture de UNESCO (2003), Taylor (1977) etla civilisation de Braudel (1966,1968,1970)), les Mapuches possédaient uneculture et une civilisation.La société était organisée en groupes de lignéesmatricielles, ils avaient une cosmovision, une culture et une organisationsociale. Pendant la colonie, ils adoptent et s’approprient les technologieseuropéennes, ils développent un élevage puissant qui s’étend à la pampaargentine. Cette activité génère un échange commercial puissant et diversifiéentre le territoire mapuche et le Royaume du Chili, fait de produits animaux,d’objets manufacturés et de produits alimentaires. L’échange était défavorableaux Mapuche et dut être régulé par des traités. La République commence àreconnaitre les territoires mapuche, mais ensuite, pour des raisons d’expansionéconomique, elle les envahit à feu et à sang. Les Mapuche résistent mais sontmis en déroute par l’armée chilienne, qui a gagné la guerre du Pacifique. LesMapuches commencent le XXème siècle spoliés de 95% de leurs terres, depresque tout leur élevage puissant, de leurs biens capitaux, des machines, deséquipements, des charrues, des semences et des plantations. Mais surtout ilssont exclus, mis en ségrégation et confrontés à des stratégies d’assimilation etd’extermination. Ils meurent d’inanition, de maladies et d’épidémies. C’est à cemoment qu’est générée la vraie dette historique de l’Etat du Chili envers lesmapuche. Les Réformes Agraireset particulièrement celles de l’Unité Populaire(1970-1973) soulèvent le problème des terres usurpées, elles proposent etmettent en oeuvre des solutions, que la dictature militaire (1973-1990) annule.La Concertation pour la Démocratie (1990-2010) reconnait les spécificités dupeuple mapuche et résout une partie des conflits pour la terre. Actuellement, lesmapuche de la campagne sont confrontés à de puissantes stratégiesd’assimilation et d’extermination de leur culture, cependant au niveau descommunautés rurales, on observe la capacité manifeste du peuple mapuche às’adapter aux changements, résister et imposer les termes de base desconditions nécessaires pour se reconstruire comme peuple originaire du Chili.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [165 references]  Display  Hide  Download

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01080238
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Tuesday, November 4, 2014 - 5:01:52 PM
Last modification on : Thursday, April 19, 2018 - 3:05:38 AM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, February 5, 2015 - 11:26:16 AM

File

DLE_VIVALLO_THESE.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01080238, version 1

Collections

Citation

Ángel Gabriel de María Vivallo Pinares. L'Agriculture et le peuple mapuche. Autre [q-bio.OT]. AgroParisTech, 2011. Français. ⟨NNT : 2011AGPT0030⟩. ⟨tel-01080238⟩

Share

Metrics

Record views

890

Files downloads

3566