Évaluation des effets de site topographiques dans les pentes soumises à des sollicitations dynamiques par simulations numériques

Résumé : Les séismes sont connus comme des catastrophes naturelles destructrices et meurtrières. Particulièrement dans les régions montagneuses, les effets des séismes sont encore beaucoup plus aggravés à cause des effets de site topographiques. La présence d'une pente est à l'origine d'une amplification du signal sismique notamment dans le voisinage de la crête. De nombreux séismes anciens tels que le séisme de Lambesc (1909, Ms=6.2) qui a conduit à la destruction du village de Rognes (Bouches-du-Rhône, France), ou plus récemment le séisme d'Athènes en Grèce (1999, Ms=5.9) qui a endommagé la ville d'Adames ainsi que les séismes de Chichi à Taiwan (1999, Mw=7.6), du Salvador (2001, Mw=7.6) et du Sichuan (2008, Mw=7.9) responsables de très nombreux glissements de terrain particulièrement catastrophiques sont des exemples représentatifs. Les investigations post-sismiques ont montré une contribution importante des effets de site topographiques au bilan des dommages humains et matériels. Dans le but d'améliorer les connaissances de ce phénomène, de nombreuses simulations numériques ont été réalisées sur des modèles de versant isolés en utilisant le logiciel FLAC 2D (Itasca). Les résultats obtenus ont été analysés en considérant plusieurs critères comme les facteurs d'amplification, les surfaces et les dimensions des zones d'amplification ainsi que la distribution spatiale de ces zones dans le massif de versant. Des études paramétriques ont permis de mettre en évidence le rôle principal de la fréquence adimensionnelle, rapport de la hauteur du versant à la longueur d'onde du signal sismique, dans l'évaluation des effets de site topographiques. Ces résultats montrent également que la pente est le deuxième paramètre important, suivie du coefficient de Poisson et de la géométrie de la crête et du pied de la pente.Ces résultats numériques ont également permis de définir des relations empiriques, nommées ANS, qui permettent d'estimer les effets de site topographiques selon les différents critères d'interprétation. Ces formules sont adaptées pour les signaux sismiques avec une bande de fréquences prédominantes relativement étroite. Pour les autres cas, la Méthode de Décomposition des ondes (MD) a été développé dans ce travail. Cette méthode est basée sur la décomposition du signal complexe multi-fréquentiel en plusieurs ondes mono-fréquentielles par transformée de Fourier. L'effet du signal complexe est alors évalué en faisant une combinaison des effets individuels de chaque onde élémentaire. Ces approches développées dans ce travail (ANS et MD) permettent d'évaluer les effets de site topographiques, en tenant compte de plusieurs paramètres géomorphologiques et sismiques du massif de versant ainsi que du contenu fréquentiel du signal sismique, sans avoir recours à des simulations numériques.
Type de document :
Thèse
Géologie appliquée. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2015. Français. 〈NNT : 2015ENMP0074〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [151 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01314423
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 11 mai 2016 - 14:07:34
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 16:06:20
Document(s) archivé(s) le : mercredi 16 novembre 2016 - 00:34:07

Fichier

2015ENMP0074_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01314423, version 1

Citation

Hieu Toan Nguyen. Évaluation des effets de site topographiques dans les pentes soumises à des sollicitations dynamiques par simulations numériques. Géologie appliquée. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2015. Français. 〈NNT : 2015ENMP0074〉. 〈tel-01314423〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

4149

Téléchargements de fichiers

737