Formation and Characterization of Reduced Metal Complexes in the Gas Phase

Résumé : La caractérisation complète d’intermédiaires réactionnels intervenants dans des procédés de catalyse homogène est une tâche ardue en raison de leur réactivité et de leur faible concentration. Ceci est particulièrement vrai pour les espèces radicalaires telles que les complexes organométalliques réduits, qui sont des intermédiaires en photocatalyse ou lorsque ces complexes possèdent des ligands non-innocents. Par conséquent, leur structure électronique est encore mal comprise, sachant que l'électron ajouté peut être situé sur différents sites de la molécule.Dans ce contexte, nous avons développé une méthode d'analyse pour étudier en phase gazeuse des complexes organométalliques radicalaires. Des complexes organométalliques multichargés du zinc et du ruthénium avec des ligands bidentes de type bipyridine ou tridente de type bis(imino)pyridine ont d’abord été obtenus et isolés en phase gazeuse. Ils sont ensuite réduits avec les méthodes d’activation par un électron spécifiques à la spectrométrie de masse, la dissociation par capture ou transfert d’électron (ECD/ETD), permettant de former des espèces métalliques radicalaires monochargées. Celles-ci sont enfin isolés et leur spectre infrarouge est obtenu à l’aide de la spectroscopie d’action basée sur la dissociation induite par l’absorption de plusieurs photons dans l’infrarouge (IRMPD). Les méthodes DFT fournissent un complément pour modéliser la structure électronique et le spectre IR de ces espèces.Les challenges à relever pour développer ce nouvel outil d'analyse étaient de deux ordres. Tout d'abord, nous devions être en mesure d'obtenir les complexes souhaités en phase gazeuse. Ceci nous a conduit à examiner de multiples paramètres, tels que la nature des ligands ou l’énergie interne déposée lors de l’étape de réduction. Le deuxième défi portait sur l'utilisation des méthodes de modélisation. Nous avons montré l’absence de fiabilité des méthodes standards de modélisation pour décrire à la fois la structure électronique et le spectre infrarouge des complexes réduits. Les données expérimentales obtenues durant ce travail ont donc été utilisées comme références pour identifier les fonctionnelles DFT les plus appropriées pour l’étude de ces complexes radicalaires.
Type de document :
Thèse
Chemical Physics [physics.chem-ph]. Université Paris-Saclay, 2016. English. 〈NNT : 2016SACLX091〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [163 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01494829
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 24 mars 2017 - 09:55:10
Dernière modification le : jeudi 10 mai 2018 - 02:07:26
Document(s) archivé(s) le : dimanche 25 juin 2017 - 12:47:06

Fichier

57726_KATARI_2016_archivage.pd...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01494829, version 1

Citation

Madanakrishna Katari. Formation and Characterization of Reduced Metal Complexes in the Gas Phase. Chemical Physics [physics.chem-ph]. Université Paris-Saclay, 2016. English. 〈NNT : 2016SACLX091〉. 〈tel-01494829〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

273

Téléchargements de fichiers

91