La gouvernance des organisations temporaires contraintes à de forts enjeux de sécurité

Résumé : Cette thèse trouve son origine dans un terrain d’étude industriel portant sur l’impact d’un changement technologique sur un site de stockage de gaz. Cette organisation s’est avérée intéressante par son caractère temporaire. La question qui s’est posée pour nous était : peut-on l’analyser comme une organisation classique ? Comment appréhender ce caractère temporaire ?En réponse à ces questions, une revue de littérature, en grande partie scandinave, s’est avérée faire référence à des organisations dites « temporaires ».Cette notion apparait en effet dans plusieurs articles et ouvrages à partir desquels nous avons pu dresser une définition de l’organisation temporaire et en préciser plusieurs caractéristiques récurrentes telles que le contexte incertain, des règles de coordination informelles, l’influence d’une organisation pérenne…Ces premiers travaux nous ont confortés dans l’idée que l’organisation à laquelle nous faisions face était bien une organisation temporaire. En revanche, ils ont mis en exergue une absence de consensus de la part des auteurs analysés sur le mode de fonctionnement de ces organisations différentes des organisations qui ont vocation à durer.Il est à noter, suite à une seconde revue de littérature portant, cette fois, sur les principaux courants des « safety sciences » (qui qualifient les théories et les recherches ayant pour objectif d’assurer, au sein des systèmes, la sécurité des hommes) que la nature temporaire de l’organisation n’y faisait pas l’objet d’un examen particulier. Pourtant, plusieurs cas notables étudiés – comme par exemple celui de l’accident de la navette Challenger – constituent des cas d’organisations temporaires.Cette absence de consensus sur ce qui caractérise le fonctionnement d’une organisation temporaire et ce manque de prise en compte de la dimension temporelle dans la littérature des safety sciences nous ont encouragé à poursuivre nos recherches sur ce que pouvait être la gouvernance et la gestion de la sécurité dans l’organisation temporaire.Nous avons en revanche renoncé à retenir une hypothèse – vu l’absence de consensus obtenu – pour la tester sur plusieurs cas particuliers, dont le nôtre.C’est donc à partir d’une approche qualitative inspirée de la Méthode de la Théorie Ancrée (Glaser & Strauss, 1967) que nous avons analysé les données extraites de notre terrain de stockage de gaz et émis des premières hypothèses concernant leur fonctionnement et leurs sources de risques spécifiques. Il est apparu que cette gouvernance, pour préserver la sécurité de l’organisation, reposait tant sur un formalisme éprouvé que sur une dose de flexibilité. Ces hypothèses ont été confrontées à d’autres cas de la littérature et nous ont fait prendre conscience de la complexité que la dimension temporaire transmettait à notre nouveau type d’organisation…
Type de document :
Thèse
Gestion et management. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM020〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [126 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01534845
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 8 juin 2017 - 12:11:08
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 03:07:34
Document(s) archivé(s) le : samedi 9 septembre 2017 - 12:25:58

Fichier

2016PSLEM020_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01534845, version 1

Citation

Florie Mazzorana-Kremer. La gouvernance des organisations temporaires contraintes à de forts enjeux de sécurité. Gestion et management. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM020〉. 〈tel-01534845〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1230

Téléchargements de fichiers

371