La politique des pôles de compétitivité : une production de territoires

Résumé : L’action publique pour stimuler le développement économique des territoires vise de plusen plus à favoriser l’innovation et l’économie de la connaissance, perçues toutes deux commeles conditions nécessaires au développement de la compétitivité, à la fois des entreprises etdes territoires. Cette thèse porte sur une politique française engagée dans ce référentiel dela compétitivité en 2004 : la politique des pôles de compétitivité.Cette dernière, inscrite au confluent des politiques industrielles et d’aménagement, apour objectif de stimuler des comportements innovants et collaboratifs entre les milieux del’économie, de l’enseignement supérieur et de la recherche d’un même territoire à travers laconstitution de « pôles de compétitivité ». Nous nous intéressons à un aspect encore peuétudié de ces pôles de compétitivité : leur impact dans la gouvernance territoriale. En effet,nous montrons, à partir d’une analyse comparée entre six études de cas du sud-ouest, queles pôles apparaissent comme des structures d’intermédiation, favorisant certes l’action collaborativeentre des acteurs économiques et scientifiques d’un même territoire, mais aussi etsurtout entre des acteurs politico-administratifs jusque-là peu habitués à travailler ensemble.En cela, la politique des pôles renouvelle les modes de gestion publique territoriale. Deuxaspects sont alors développés au cours de la thèse : d’une part la manière dont l’État conçoitles pôles de compétitivité comme des nouveaux espaces renouvelant les interactions entre lesacteurs économiques et politico-administratifs (de différents secteurs et différents niveaux) ;et d’autre part, la manière dont ces pôles émergent et se consolident comme des entités à partentière ayant un fonctionnement propre et un rôle à jouer dans la gouvernance territoriale.Le cas des pôles de compétitivité nous permet ainsi de revenir sur la notion de territoire,qui ne coïncide plus avec la définition d’une circonscription. En mobilisant les travaux deClaude Raffestin, nous considérons les pôles comme des territoires discontinus, organisés enréseau, développant des fonctionnements propre à chacun « dans la recherche de la plusgrande autonomie possible compte tenu des ressources du système »
Type de document :
Thèse
Science politique. Université Paris-Est, 2016. Français. 〈NNT : 2016PESC1186〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [277 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01617050
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 16 octobre 2017 - 09:15:10
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:09
Document(s) archivé(s) le : mercredi 17 janvier 2018 - 12:29:28

Fichier

TH2016PESC1186.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01617050, version 1

Collections

Citation

Lucie Renou. La politique des pôles de compétitivité : une production de territoires. Science politique. Université Paris-Est, 2016. Français. 〈NNT : 2016PESC1186〉. 〈tel-01617050〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

650

Téléchargements de fichiers

452