Study of the EWK double Z production in the four leptons final state withthe CMS experiment at the LHC

Résumé : Cette thèse présente la première investigation expérimentale de la diffusion des bosons massifs (VBS) dans le canal ZZ où les deux bosons de Z se désintégrés en muons où électrons et sont associées avec deux jets hadroniques (ZZjj->lll’l’jj, l=e,mu). VBS constitue un processus clé dans la compréhension de la physique de la brisure de la symétrie électrofaible et le rôle du boson de Higgs découvert en 2012. Cette étude exploite 35.9fb-1 des collisions proton-proton enregistrés avec le détecteur CMS au Grand collisionneur des hadrons (LHC) à sqrt(s) = 13 TeV. Une analyse multivarié (MVA) est utilisée pour séparer le signal électrofaible du bruit de fond irréductible QCD et pour mesurer la force du signal mu, c'est-à-dire le quotient des nombres d'événements observés et celles attendues. La force du signal observé est de mu = 1.39 (+0.86 -65) et exclut l'hypothèse de l'absence d’un signal à 2.7 écart type (1.6 écart type attendue). Des limites sur la physique au-delà du modèle standard sont dérivés sur les couplages quartiques anomaux dans le cadre de la théorie des champs effectifs (EFT), résultant dans les limites les plus rigoureux sur les couplages des opérateurs T8 et T9.L’analyse VBS dans le canal ZZjj demande une modélisations exacte du signal et du bruit de fond irréductible, exigeant des nouveaux simulations. Des efforts intensifs sur la génération et comparaison des prédictions théoriques de plusieurs générateurs d'événements MC est présenté. La compréhension détaillée du signal et des bruit des fonds sont exploités pour développer et optimiser de façon systématique un arbre de décision boosté (BDT). Un classificateur basé sur les éléments de matrices et également développé et sa puissance comparé aux BDT, montrant des performances identiques. La technique d’extraction du signal par un fit des templates de tous les événements permets d’aussi contraindre la normalization du bruit de fond QCD par les données.Des analyses à quatre leptons comme la recherche pour le processus VBS dans le canal ZZ dépend de la capacité de reconstruire et identifier de façon efficace les leptons dans l'état final. Cette thèse présente des optimisations du algorithme multivarié d’identification des électrons utilisé dans les premiers données à 13 TeV en 2015. L'exploitation des variables liées aux traces des électrons permette une réduction de 50% du bruit de fond des électrons non-prompt. En suivant les changements dans la reconstruction des électrons et grâce à une optimisation continue des algorithmes, la performance dans l'identification des électrons a été maintenue pour les donnés enregistrés en 2016 malgré l’empilement plus sévère. La mesure d'efficacité de sélection d'électrons utilisées pour tous les études à multi-leptons dans CMS sont également documenté.
Type de document :
Thèse
High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Université Paris-Saclay, 2017. English. 〈NNT : 2017SACLX039〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [98 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01633006
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 10 novembre 2017 - 21:36:07
Dernière modification le : mercredi 15 novembre 2017 - 01:12:24

Fichier

65157_PIGARD_2017_archivage.pd...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01633006, version 1

Citation

Philipp Pigard. Study of the EWK double Z production in the four leptons final state withthe CMS experiment at the LHC. High Energy Physics - Experiment [hep-ex]. Université Paris-Saclay, 2017. English. 〈NNT : 2017SACLX039〉. 〈tel-01633006〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49

Téléchargements de fichiers

2