Modélisation de l'amorçage de la Corrosion sous Contrainte en milieu primaire de l'alliage 600

Résumé : Plusieurs composants présents dans les réacteurs à eau sous pression (REP) ont été fabriqués en alliage 600, un alliage base nickel contenant environ 16% de chrome. Le retour d’expérience, comme les études de laboratoire, montrent une sensibilité à la corrosion sous contrainte (CSC) de cet alliage en milieu primaire.Des études antérieures ont permis de développer un modèle d’amorçage basé sur une approche macroscopique et dépendant de différents paramètres tels que : la température, la contrainte et la microstructure du matériau. Cependant, ce modèle manque de robustesse car l’effet de la teneur en hydrogène dissous et l’effet de l’histoire de chargement mécanique ne sont pas considérés et les effets microstructuraux ne le sont que partiellement.Ces travaux de thèse ont comme objectif principal de développer un modèle local prévoyant le temps d’amorçage des fissures de CSC en fonction de paramètres locaux liés à la microstructure du matériau (précipitation intergranulaire), à l'environnement (température, et teneur en hydrogène dissous) et aux contraintes locales aux joints des grains. Cette étude comprend donc la caractérisation des matériaux (analyse chimique, microstructure et comportement mécanique) et la réalisation des essais d’oxydation et de corrosion sous contrainte, ainsi que leur interprétation.Le modèle local développé est basé sur des grandeurs physiques et enchaine les différentes étapes de CSC à savoir l’incubation, l’amorçage et la propagation des fissures. Pour construire ce modèle, nous avons considéré la formation de pénétrations d’oxyde aux joints de grains comme une étape-clé dans l’amorçage des fissures de CSC. Pour cela, une cinétique d’oxydation intergranulaire pour l’alliage 600 a été identifiée. De plus, un critère d’amorçage des fissures de CSC a été déterminé en couplant contrainte locale et profondeur d’oxydation intergranulaire critique. Enfin, l’étape de propagation des fissures a été modélisée à partir d’une base de données rassemblant les profondeurs de fissure atteintes en fonction du temps d’essai pour différentes conditions expérimentales.
Type de document :
Thèse
Matériaux. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM034〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [112 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01635264
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 14 novembre 2017 - 22:11:26
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 16:06:15
Document(s) archivé(s) le : jeudi 15 février 2018 - 13:34:13

Fichier

2016PSLEM034_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01635264, version 1

Collections

Citation

Jacqueline Caballero Hinostroza. Modélisation de l'amorçage de la Corrosion sous Contrainte en milieu primaire de l'alliage 600. Matériaux. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM034〉. 〈tel-01635264〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

383

Téléchargements de fichiers

87