On the expressiveness of spatial constraint systems

Résumé : Les comportement épistémiques, mobiles et spatiaux sont omniprésent dans les systèmes distribués aujourd’hui. La nature intrinsèque épistémique de ces types de systems provient des interactions des éleménts qui en font parties. La plupart des gens sont familiarisés avec des systèmes numériques où les utilisateurs peuvent partager ses croyances, opinions et même des mensonges intentionnels (des canulars). Aussi, les modèles de ces systèmes doivent tenir compte des interactions avec d’autres de même que leur nature distribués. Ces comportaments spatiaux et mobiles font part d’applications où les données se déplacent dans des spaces (peut-être imbriqués) qui sont définis par, par example, cercles d’amis, des groupes, ou des dossiers partagés. Nous pensons donc qu’une solide compréhension des notion d’espaces, de mobilité spatial ainsi que le flux d’information épistémique est cruciale dans la pluspart des modèles de systèmes distribués de nos jours.Les systèmes de contrainte (sc) fournissent les domaines et les opérations de base pour les fondements sémantiques de la famille de modèles déclaratifs formels de la théorie de la concurrence connu sous le nom de programmation concurrent par contraintes (pcc). Les systèmes des constraintes spatiales (scs) représentent des structures algébriques qui étendent sc pour raisonner sur les comportement spatiaux et épistémiques de base tel que croyance et l’extrusion. Les assertions spatiales et épistémiques peuvent être vues comme des modalités spécifiques. D’autres modalités peuvent être utilisées pour les assertions concernant le temps, les connaissences et même pour l’analyse des groupes entre autres concepts utilisés dans la spécification et la vérification des systèmes concurrents.Dans cette thèse nous étudions l’expressivité des systèmes de contraintes spatiales dans la perspective générale du comportement modal et épistémique. Nous montrerons que les systèmes de contraintes spatiales sont assez robustes pour capturer des modalités inverses et pour obtenir de nouveaux résultats pour les logiques modales. Également, nous montreron que nous pouvons utiliser les scs pour exprimer un comportement épistémique fondamental comme connaissence. Finalement, nous donnerons une caractérisation algébrique de la notion de l’information distribuée au moyen de constructions sur scs.
Type de document :
Thèse
Logic in Computer Science [cs.LO]. Université Paris-Saclay, 2017. English. 〈NNT : 2017SACLX064〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [49 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01661441
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 12 décembre 2017 - 00:05:58
Dernière modification le : jeudi 10 mai 2018 - 02:06:50

Fichier

65210_GUZMAN_2017_archivage.pd...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01661441, version 1

Citation

Michell Guzmán. On the expressiveness of spatial constraint systems. Logic in Computer Science [cs.LO]. Université Paris-Saclay, 2017. English. 〈NNT : 2017SACLX064〉. 〈tel-01661441〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

366

Téléchargements de fichiers

60