Modéliser l'expansion des imaginaires en conception : dynamique des imaginaires, ingénierie de stimulation et nouvelles organisations de l'innovation

Résumé : Il est largement établi que l’innovation industrielle doit tenir compte des imaginaires, qui peuvent provoquer des effets d’engouements ou de rejets. Aussi les concepteurs s’efforcent-ils aujourd’hui d’en tenir compte dans les processus de conception. Une première logique consiste à considérer qu’il existe un imaginaire stable, exogène, qui peut être modélisé ex-ante et qui vient conformer les produits et services à concevoir. Peut-on envisager une seconde logique qui ne ferait pas l’hypothèse de stabilité et éviterait ainsi d’imposer aux concepteurs, comme aux usagers, une forme de fixation et d’enfermement ? La thèse porte sur l’étude de cette seconde logique qui endogénéise les imaginaires pour prendre en compte leur faculté de renouvellement. Elle aborde trois questions : Comment rendre compte de la dynamique de transformation des imaginaires en relation avec l’objet technique innovant ? Quelle ingénierie de stimulation des imaginaires pour nourrir les processus d’innovation ? Et enfin, quels dispositifs de gestion et pilotage managérial pour supporter collectivement une stimulation des imaginaires dans un contexte industriel ?Le travail s’appuie à la fois sur un effort de modélisation et sur un ensemble d’études et d’expériences empiriques conduites dans le domaine de l’automobile. Il aboutit à trois principaux résultats. Premièrement, à partir d’un objet technique concret, le Twizy de Renault, la thèse propose des critères originaux pour caractériser la transformation des imaginaires, grâce à : l’hétérogénéité, le nombre, les tensions et la non-polarisation des imaginaires. Deuxièmement, la thèse propose un modèle théorique de l’expansion des imaginaires par un processus de conception, doté d’une structure de connaissances Lacanienne, redéfinies par l’approche de conception – celles du « réel », du « symbolique » et de « l’imaginaire ». Le modèle permet d’analyser des situations empiriques et de formuler des hypothèses d’actions managériales. Troisièmement, les expérimentations menées sur quatre dispositifs collaboratifs, enrichissent les hypothèses amenées par le modèle théorique. Les travaux montrent ainsi que la générativité des imaginaires proviennent moins de l’injection d’un imaginaire exogène que d’un effort de conception de l’individu mobilisant les substrats réels et symboliques. Il devient donc possible de faire évoluer les imaginaires par des dispositifs de stimulation et de pilotage spécifiques pour obtenir des processus d’innovation à forte générativité.
Type de document :
Thèse
Gestion et management. PSL Research University, 2017. Français. 〈NNT : 2017PSLEM017〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [185 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01692434
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 25 janvier 2018 - 10:28:11
Dernière modification le : mardi 27 mars 2018 - 16:06:20
Document(s) archivé(s) le : jeudi 24 mai 2018 - 21:33:22

Fichier

2017PSLEM017_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01692434, version 1

Collections

Citation

Laura Le Du. Modéliser l'expansion des imaginaires en conception : dynamique des imaginaires, ingénierie de stimulation et nouvelles organisations de l'innovation. Gestion et management. PSL Research University, 2017. Français. 〈NNT : 2017PSLEM017〉. 〈tel-01692434〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

538

Téléchargements de fichiers

183