Powering up urban change : the electricity service and modernity in Metro Manila - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2017

Powering up urban change : the electricity service and modernity in Metro Manila

Changement urbain sous tension : service électrique et modernité dans le Grand Manille

(1)
1

Abstract

Metro Manila has been experiencing dramatic urban change since the end of the XXth cen- tury. By ‘urban change’, I designate a number of connected phenomena: the consolidation of middle classes, the rise of a service-led economy and a significant increase in domestic consumption – the latter being exemplified by the frenzied construction of gigantic shop- ping malls, which are structuring objects for the urban fabric. These phenomena have converging effects, which include the transformation of the city’s appearance, but also the internationalisation of its economy and the diffusion of new urban lifestyles.This dissertation suggests that studying the electricity service in Metro Manila is an instructive way to decipher urban change. Indeed, the transformations that the Philippine National Capital Region (NCR) is going through have major implications for the energy question: they lead to a dramatic increase in electricity demand, to higher expectations from end-users with regard to the quality of service, and to new practices of planning and laying down infrastructure. However, the relationship between urban change and the electricity service goes both ways. The electricity network is also putting a constraint on social and economic changes, as evidenced by the social tensions that can arise from such things as tariff hikes or network failures.By drawing upon different bodies of literature (i.e., on urban middle classes, on the political economy of urban production, and on large technical networks), the present dissertation examines the socio-technical evolutions that the electricity service is going through in Metro Manila. It uses the notion of ‘modernity’ in order to grasp the emerging norms and representations pertaining to electricity provision. From there, I identify discrepancies between the ideals of modernity and actually existing practices. In doing so, I analyse the tensions generated by such mismatches and discuss the issues of network universalisation, homogeneity of servicing, evolution of the network’s form (large, centralised system or "post-reticular" structure) and adaptation to environmental constraints
La région métropolitaine de Manille connait, depuis la fin du XXème siècle, un «changement urbain». Par cette expression, on désigne un ensemble de phénomènes liés entre eux, qui comprend la consolidation de classes moyennes, l’implantation d’entreprises de services et le développement d’une économie orientée vers la consommation – cette dernière étant illustrée de manière frappante par la multiplication des centres commerciaux, des objets urbains structurants dans la région capitale philippine. Ces éléments se traduisent par une transformation de la morphologie urbaine, mais également par une internationalisation de l’économie et par l’émergence de nouveaux modes de vie. La thèse propose d’appréhender ce changement urbain dans le Grand Manille au regard du service électrique. Les phénomènes décrits ont en effet des implications majeures sur la question énergétique : accroissement substantiel de la demande d’électricité, exigences plus hautes quant à la fiabilité du service, nouvelles pratiques de planification et de déploiement de l’infrastructure. Mais la relation entre changement urbain et secteur électrique est à double sens, et l’on peut observer des tensions par rapport aux tarifs ou à la qualité du réseau, dans la mesure où ces éléments viennent contraindre les transformations économiques et sociales que connaît la capitale philippine. En mobilisant plusieurs courants de littérature — sur les classes moyennes, sur l’économie politique de la production urbaine, et sur les grands réseaux techniques —, la thèse permet d’interroger les évolutions socio-techniques du service électrique dans le Grand Manille. Pour ce faire, elle mobilise la notion de « modernité », qui permet d’appréhender les normes et représentations émergentes pour la fourniture du service. Partant, la thèse identifie les écarts entre les idéaux de modernité et les pratiques existantes. Ce faisant, elle analyse les tensions générées par ces dés-ajustements, et discute les enjeux d’universalisation du réseau, d’homogénéité de sa desserte, d’évolution de sa forme (grand réseau centralisé ou structure « post-réticulaire ») et d’adaptation aux contraintes environnementales
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2017PESC1155.pdf (32.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01708259 , version 1 (13-02-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01708259 , version 1

Cite

Morgan Mouton. Changement urbain sous tension : service électrique et modernité dans le Grand Manille. Architecture, aménagement de l'espace. Université Paris-Est, 2017. Français. ⟨NNT : 2017PESC1155⟩. ⟨tel-01708259⟩
230 View
141 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More