Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Les chemins de faire de la surveillance : une sociologie des dispositifs de sécurité et de sûreté ferroviaires en France

Résumé : Contrôles d’accès, profilage commercial, numérisation des dossiers médicaux, mais aussi capteurs de radioactivité, de polluants atmosphériques, etc. sont autant de dispositifs de surveillance qui se multiplient. Ils sont l’objet de fortes critiques, que ce soit pour en dénoncer les effets nocifs ou pour réclamer leur renforcement. Cette thèse contribue à expliquer ces gestes critiques différenciés qui participent à l’actualisation de nos sociétés de surveillance et du risque. Elle propose une analyse qui réinscrit les pratiques de surveillance dans leurs contextes organisationnels, sociaux et pratiques, à partir de deux dispositifs : la prévention des accidents (dite sécurité) et la prévention des actes de malveillance (dite sûreté) dans le milieu ferroviaire en France. La recherche montre qu’en dépit de l’éloignement des problèmes considérés, les professionnels devant surveiller sont confrontés à des enjeux pratiques similaires. La thèse éprouve ce résultat d’abord d’un point de vue historique, en montrant que les premiers gestionnaires ferroviaires du XIXe siècle ont géré ces deux problèmes à partir d’un même dispositif disciplinaire. Après une spécification de ces enjeux au XXe siècle, l’analyse sociologique des pratiques actuelles souligne ensuite un rapprochement des mondes professionnels de la sécurité et de la sûreté ferroviaires, autour de la « gestion du risque ». Dans les deux cas, l’une des activités principales des professionnels de la sécurité et de la sûreté est de se séparer de certaines données, collectées dans leurs pratiques de surveillance. À partir de ces résultats, la thèse se propose de renouveler pour partie l’analyse des pratiques de surveillance. L’attention que la plupart des travaux sur la surveillance portent aux processus d’accumulation des données masque de fait les processus d’omission, de mise à l’écart ou de destruction de données. La thèse plaide alors pour une attention aux deux processus, d’accumulation et de séparation, pour mieux comprendre et pouvoir renouveler la critique des pratiques de surveillance
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01748194
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 11:28:08 AM
Last modification on : Wednesday, February 26, 2020 - 7:06:04 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, September 14, 2018 - 12:55:42 AM

File

TH2017PESC1052.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748194, version 1

Collections

Citation

Florent Castagnino. Les chemins de faire de la surveillance : une sociologie des dispositifs de sécurité et de sûreté ferroviaires en France. Sociologie. Université Paris-Est, 2017. Français. ⟨NNT : 2017PESC1052⟩. ⟨tel-01748194⟩

Share

Metrics

Record views

668

Files downloads

1516