Evolutions de microstructure au cours du forgeage de l'alliage René 65

Résumé : Les alliages à base Nickel polycristallins sont largement utilisés pour les pièces aéronautiques soumises à des sollicitations extrêmes en service. Des objectifs toujours plus ambitieux en termes de rendement énergétique des moteurs d’avions ont conduit les constructeurs à augmenter leur température de fonctionnement. Les nuances utilisées jusqu’alors dans les parties chaudes, tels que l’Inconel 718, n’ont pas une tenue mécanique suffisante à ces températures. Le René 65 est un nouvel alliage à microstructure γ-γ’ élaboré spécifiquement pour ces applications. Il a été retenu par Safran Aircraft Engines comme constituant des disques de turbine basse pression du nouveau turboréacteur LEAP. Pour garantir la bonne tenue des disques, une microstructure fine et homogène est requise. Le procédé de forgeage de ces pièces est une séquence d’étapes de déformation à chaud et de traitements thermiques, durant lesquelles la microstructure évolue. Si les phénomènes physiques gouvernant les évolutions microstructurales sont connus, leurs mécanismes exacts et leurs cinétiques varient d’un alliage à l’autre.Des essais de déformation à chaud ont été réalisés en laboratoire dans différentes conditions de température, vitesse et taux de déformation représentatifs des procédés industriels. L’étude précise des mécanismes de recristallisation dynamique, ainsi que de leurs cinétiques, constitue la première partie de ce travail. La caractérisation fine des microstructures déformées a permis de mettre en évidence un nouveau mécanisme de recristallisation, dit de recristallisation en hétéroépitaxie, qui se superpose aux autres mécanismes conventionnels. L’interaction entre ces différents mécanismes ainsi que leurs cinétiques relatives ont été établies dans une vaste gamme de conditions de déformation. Il est démontré que ce mécanisme de recristallisation s'applique également à d'autres alliages γ-γ’. La deuxième partie de l’étude est consacrée à la stabilité des microstructures déformées lors de leur exposition à haute température. L'alliage René 65, comme d’autres alliages à base Nickel, est sensible à un phénomène indésirable dit de croissance sélective de grains. Ses conditions de déclenchement ont été déterminées, de manière à délimiter une fenêtre de forgeage critique. Les mécanismes microstructuraux à l’origine de ce phénomène ont été discutés, ainsi que la possibilité d’une solution préventive.
Type de document :
Thèse
Matériaux. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM041〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [227 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01764932
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 12 avril 2018 - 14:34:41
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 01:31:36

Fichier

2016PSLEM041_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01764932, version 1

Collections

Citation

Marie-Agathe Charpagne. Evolutions de microstructure au cours du forgeage de l'alliage René 65. Matériaux. PSL Research University, 2016. Français. 〈NNT : 2016PSLEM041〉. 〈tel-01764932〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

9