Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Etude physicochimique de nouveaux agents d’extraction pour la récupération du cobalt, du nickel et du manganèse en milieu chlorure par extraction liquide-liquide

Résumé : Les ressources minérales sont actuellement au centre des préoccupations de l’Europe comme l’illustre le programme Européen Horizon 2020 qui pour la première fois met la problématique des ressources au cœur des débats. Une des priorités est notamment de développer des procédés innovants capables d’extraire sélectivement des métaux à haute valeur ajoutée (métaux critiques ou stratégiques) à partir des gisements provenant des activités minières (ressources primaires) ou du recyclage (ressources secondaires). Par exemple, en ce qui concerne les ressources secondaires, le Parlement Européen a établi une directive en 2006 qui régularise la gestion des accumulateurs en fin de vie en interdisant notamment la mise en décharge ou l'incinération des déchets électroniques. Ceci force les producteurs de batteries à gérer la fin de vie de leurs produits et favorise l’émergence de travaux de Recherche et de Développement sur la conception de procédés de recyclage innovants. Ces procédés doivent avoir un impact minimal sur l'environnement tout en étant économiquement viables. En ce qui concerne les ressources primaires, l’exploitation de ressources de plus en plus complexes forcent les entreprises minières à élaborer de nouveaux procédés qui se doivent d’être efficaces, durables et le moins coûteux possible afin de rester compétitif malgré des cours de métaux très fluctuants. Par exemple, deux des challenges des prochaines années reposent sur le développement de procédés capables de séparer à moindre coût le cobalt, le nickel et le manganèse contenus dans les latérites ou bien le cobalt, le nickel, le manganèse et le lithium contenus dans les batteries lithium-ion usagées dont la production va augmenter exponentiellement ces prochaines décennies avec l’émergence du véhicule électrique. L’objectif de cette thèse est de comprendre les phénomènes physicochimiques impliqués dans l’extraction de ces métaux par de nouvelles molécules extractantes synthétisées au laboratoire afin de développer des modèles physicochimiques pouvant être intégrés dans les modèles d’optimisation des procédés hydrométallurgiques. Ces modèles pourront trouver des applications dans l’optimisation des procédés de séparation du cobalt, du nickel, du manganèse et du lithium contenus dans des ressources primaires et secondaires comme les latérites (pour l’ensemble des métaux cités précédemment à l’exception du lithium) ou les batteries lithium-ion (pour l’ensemble des métaux cités précédemment)
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [221 references]  Display  Hide  Download

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-02533705
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, April 6, 2020 - 3:47:10 PM
Last modification on : Thursday, July 30, 2020 - 3:10:59 AM

File

Kateryna_OMELCHUK_OK.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02533705, version 1

Collections

Citation

Kateryna Omelchuk. Etude physicochimique de nouveaux agents d’extraction pour la récupération du cobalt, du nickel et du manganèse en milieu chlorure par extraction liquide-liquide. Chimie théorique et/ou physique. PSL Research University, 2018. Français. ⟨NNT : 2018PSLEC003⟩. ⟨tel-02533705⟩

Share

Metrics

Record views

110

Files downloads

195