High resolution monitoring and modelling of hydrologicial fluxes in a green roof - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

High resolution monitoring and modelling of hydrologicial fluxes in a green roof

Suivi et modélisation à haute résolution des flux hydriques d’une toiture végétalisée

(1)
1

Abstract

Green roofs are multifunctional type of Nature-Based Solutions that provide different ecosystem services among which the reduction and detention of the urban drainage outflow are the most important from the aspects of hydrology and stormwater management. As for various scientific fields, the issue of scales also appears as rather important scientific question in case of hydrology, and thus in case of green roofs. The idea behind it is to find a proper way of treating spatio-temporal variabilities of different processes involved in green roofs at larger scales, without masking heterogeneity characteristic for smaller scales. This is rather important for green roof designers, since the homogenization (averaging) in both space and time domain can impact the results of modeling significantly, providing unreliable insight into the hydrological performances of green roofs. This way, predictions of hydrological responses at larger urban (sub)catchment scales are also affected, which prevents from meeting regulation rules adopted by local authorities in charge of stormwater management.In order to improve reliability of hydrological predictions, various thorough investigations were performed on Green Wave, a green roof of the Bienvenüe building located close to Ecole des Ponts ParisTech, in suburban area of Paris. Firstly, different physical properties of the Green Wave substrate were measured in laboratory (specimen scale). The laboratory investigation of the hydraulic properties of the unsaturated / saturated Green Wave substrate, were carried out by means of the newly developed apparatus and the innovative methodology for determination of the hydraulic conductivity function.Furthermore, on the specimen scale, spatial variability of the soil density field obtained using X-ray CT scanner is analyzed using Universal Multifractals, a theoretical framework convenient for characterizing both spatial and temporal variabilities of different geophysical fields. As a result of the investigation, new methodology and analytical functions for describing different soil properties such as the grain / pore size distribution, water retention curve and the hydraulic conductivity function, are derived. The obtained analytical functions proved to be able to interpret rather well the experimentally determined properties of the Green Wave substrate, and other soil types taken from the literature.On the green roof scale, in-situ conditions were investigated using detailed monitoring system installed on Green Wave, where three main water balance components are measured: rainfall rate, water content indicator and drained discharge. Results showed that based on the multifractal analysis of temporal variabilities of three mentioned components, where the indicator of water content is measured by means of the network of TDR sensors distributed along the roof slope, it is possible to go beyond the standard investigation of the rainfall-runoff ration and to analyze the impact of roof inclination on the lateral water movement within the substrate. The mentioned analysis showed that the roof inclination does not affect the peak outflow, allowing development of a new one-dimensional analytical hydrological model.The proposed model is based on a cascade of non-linear reservoirs, where the leakage from each reservoir is described by means of the analytical function of hydraulic conductivity, also developed in this work. The model was proved as an adequate alternative for numerical solving of Richards equation in terms of accuracy and reliability, but also as a significant improvement from the aspect of computational efficiency. As such, it can be further used to efficiently treat spatial heterogeneity of green roofs at the scale of a single roof and larger, allowing reliable investigation of hydrological impacts of this type of Nature-Based Solutions on the urban catchment scale.
Les toitures végétalisées représentent un type de solutions fondées sur la nature. Dans ce contexte, l’objectif de ces travaux de thèse est de trouver un moyen approprié de traiter les variabilités spatio-temporelles des différents processus hydrologiques mis en jeu à travers les échelles, sans masquer l'hétérogénéité caractérisant les échelles les plus fines. Ceci est important pour les concepteurs, car l'homogénéisation (dans l’espace et le temps) de ces processus dans un modèle peut avoir un impact significatif sur ses simulations, et produire des résultats peu fiables concernant les performances hydrologiques des toitures végétalisées. Afin d'améliorer la fiabilité des estimations réalisées à l’aide d’une modélisation hydrologique, diverses investigations ont été réalisées sur la Vague Verte de Champs-sur-Marne, une toiture végétalisée d’un hectare située à proximité de l'Ecole des Ponts ParisTech, en banlieue parisienne. Tout d'abord, différentes caractéristiques physiques du substrat ont été mesurées en laboratoire à l’échelle d'échantillons. La quantification des propriétés hydrauliques du substrat insaturé / saturé - et plus particulièrement la détermination de la fonction de conductivité hydraulique - a été réalisée au moyen d’une méthodologie et d'un appareil nouvellement développés à cette occasion. A l'échelle de l'échantillon, la variabilité spatiale du champ constitué par la densité du sol a été appréhendée à l'aide d'un microtomographe à rayons X. Les résultats ont ensuite été analysés dans le cadre des multifractals universels, particulièrement adapté pour caractériser les variabilités spatiales et temporelles de champs géophysiques complexes. Ces travaux ont permis de faire émerger de nouvelles méthodes et fonctions analytiques pour décrire les différentes propriétés du sol telles que la distribution granulométrique (ainsi que celle des pores), la courbe de rétention d'eau et la fonction de conductivité hydraulique. Ces nouvelles fonctions se sont avérées assez proches de celles issues des travaux effectués en laboratoire que ce soit pour le substrat de la vague verte, comme pour d'autres types de sols issus de la littérature. Á l'échelle de la vague verte, le comportement hydrologique de la structure a été étudié à l'aide du suivi expérimental continu des trois principales composantes du bilan hydrique : la précipitation, la teneur en eau (à l’aide d’un réseau de sondes TDR répartis le long de la pente) et le débit en sortie d’ouvrage. Ces mesures analysées à l’aide d'une nouvelle analyse multifractale conduite sur la variabilité temporelle de trois composantes, ont montré qu’il est possible d'aller au-delà dune simple quantification du coefficient de ruissellement et d'analyser l'impact de l'inclinaison du toit sur le mouvement latéral de l'eau à l'intérieur du substrat. Il en ressort que l'inclinaison du toit n'affecte pas le transfert de l’eau dans le substrat, permettant ainsi le développement d'un nouveau modèle hydrologique analytique unidimensionnel. Le modèle proposé repose sur une cascade de réservoirs non linéaires, où la sortie de chaque réservoir est décrite au moyen d’une fonction analytique de la conductivité hydraulique (également développée lors de ces travaux). Le modèle s'avère représenter une alternative intéressante pour la résolution numérique de l'équation de Richards en termes de précision et de fiabilité. Cette méthode entraine également une amélioration significative du temps de calcul. Ce modèle peut être utilisé pour tenir compte efficacement de l'hétérogénéité spatiale des toitures végétalisée à l'échelle du toit. Il doit aussi permettre de tenir compte de cette variabilité dans un bassin versant urbain et d’évaluer ainsi leur impact hydrologique à cette échelle
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2020PESC1012.pdf (20.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03238705 , version 1 (27-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03238705 , version 1

Cite

Filip Stanic. Suivi et modélisation à haute résolution des flux hydriques d’une toiture végétalisée. Hydrologie. Université Paris-Est, 2020. Français. ⟨NNT : 2020PESC1012⟩. ⟨tel-03238705⟩
132 View
47 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More