Co-housing in the living environment. Unfinished explorations of the making with - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Co-housing in the living environment. Unfinished explorations of the making with

Habiter ensemble les milieux. Explorations inachevées du faire-avec

(1)
1

Abstract

In regard to the multiplication of cohousing projects in France by the early 2000s, this thesis offers an empirical examination of the co-habitation project as a political gesture. The thesis focuses on two different collectives of residents, one with a cooperative of inhabitant's project in the urban area and the other with a host community's project in the countryside. Following the implementation of these two projects, the thesis questions their common ambition to transform ways of lives from a voluntary and localized participation. Far enough from promoting a large reforming project and a deep transformation of the State, those experiences try to build replicable solutions of living from the collective's scale, composing with their local environment and try to articulate multifaceted and large scale's issues. From a pragmatist inspiration and a monographic methodology, the thesis proposes to articulate the negotiation of these projects at the collective's scale and the opening doors of possible futures at the scale of the society introducing the notion of the making with. The making with refers to a mode of operation claimed by the actors to build a solution confronting to the difficulties related to the implementation of those projects but also, the instauration process of a non-violent relation with the world to include people who want to participate and to consider the local environment and entities in place. At the same time, the collectives are facing various problems. From the act of inhabiting they explore solutions to solve various issues and try to rethink the habitability of Earth and the conditions of a common future. From this perspective, the thesis considers the cohabitation project as a political theory in acts which is deployed and materialized in a place and daily practices, and nourishes particular forms of life: one form of life deploying by a third path model and another by the “compagnonnage model”.
Au regard de la recrudescence des projets d’habitat partagé depuis les années 2000 en France, la thèse propose d’interroger le projet d’habiter ensemble comme geste politique. Pour ce faire, elle s’intéresse à deux collectifs d’habitants différents, l’un en milieu urbain qui porte un projet de coopérative d’habitants et l’autre en milieu rural qui porte un projet de communauté d’accueil, et elle suit empiriquement la mise en place de ces projets pour interroger leur ambition commune de transformer les modes de vie depuis une participation volontaire et ancrée dans les milieux de vie. Loin de s’en remettre à un grand projet transformateur qui viserait une réforme en profondeur de l’Etat, ces initiatives cherchent à forger des solutions de vie réplicables à l’échelle des collectifs, en composant avec les contraintes de leur milieu d’implantation et en articulant des enjeux variés et de grande envergure. D’inspiration pragmatiste et procédant par monographies, la thèse propose d’articuler la négociation collective des projets d’habitat à l’échelle des groupes et l’ouverture d’un possible à l’échelle de la société en introduisant la notion de faire-avec. Le faire-avec désigne aussi bien un mode opératoire des acteurs pour composer avec les contraintes qui rythment la négociation de leur projet que l’instauration d’un rapport non-violent au monde qui vise à composer avec les personnes qui se présentent à eux, les milieux et les entités qui le peuplent. En même temps que les collectifs font avec les problèmes, ils explorent des solutions depuis l’acte d’habiter pour s’attacher à résoudre une hétérogénéité d’enjeux, repenser l’habitabilité du monde et le devenir commun. Dans cette optique, la thèse propose d’appréhender le projet d’habiter ensemble au travers d’une théorie politique en actes qui se matérialise dans un lieu et un ensemble de pratiques quotidiennes nourrissant des formes de vie singulières : une forme de vie qui se déploie selon le modèle de la troisième voie dans l’habitat, et l’autre selon le modèle du compagnonnage.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020UPSLM076_archivage.pdf (4.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03417219 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03417219 , version 1

Cite

Emilie Perault. Habiter ensemble les milieux. Explorations inachevées du faire-avec. Sociologie. Université Paris sciences et lettres, 2020. Français. ⟨NNT : 2020UPSLM076⟩. ⟨tel-03417219⟩
156 View
119 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More