Lactose malabsorption : Microbiota modulation and host adaptation, Proposition of a new diagnostic tool - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2012

Lactose malabsorption : Microbiota modulation and host adaptation, Proposition of a new diagnostic tool

La malabsorption du lactose : Etude des modulations du microbiote intestinal et de l’adaptation de l’hôte malabsorbeur. Evaluation d’un nouveau marqueur diagnostique

(1)
1

Abstract

According to health care professionals, lactose intolerance is poorly managed because of a lack of reliability of the diagnostic tools and an insufficient knowledge of the mechanisms triggering the intolerance symptoms.The general purpose of this work is to improve the care of lactose intolerance with: i. the evaluation of a new diagnostic marker of lactose malabsorption after an acute ingestion, ii. the in vivo study of intestinal microbiota modulations (in terms of composition and activity) and of the host's physiology after both acute and chronic ingestions of lactose.The animal and clinical studies presented in this work revealed the purpose of indirect calorimetry, especially of the Respiratory Quotient (RQ), as a non invasive technique to detect lactose malabsorption. The animal studies, performed on rats, underlined the modulation of the intestinal microbiota and the adaptation of the malabsorber host, after lactose ingestion. Acute lactose ingestion leads to a rise of the colonic concentrations in SCFA and lactate, and to their absorption. The SCFA are then used as energetic subtrates by the host. Chronic lactose ingestion (6 days) also leads to a rise of the colonic concentrations in SCFA and lactate. However, the modification of the intestinal microbiota composition suggests an enhanced turn-over of the lactose metabolites. Concomitantly, a reduction of the inflammatory parameters of the colonic mucosa was underlined.To conclude, indirect calorimetry is a useful technique to detect lactose malabsorption and could be combined with other techniques for an optimised diagnostic. Besides, the enhancement of the SCFA absorption and the modulation of the intestinal microbiota (both composition and activity) may be successful alternatives to optimise the tolerance.Keywords: diagnostic of lactose malabsorption, respiratory quotient, SCFA colonic concentration and absorption, intestinal microbiota modulation, host adaptation.
La prise en charge de l'intolérance au lactose est souvent jugée non satisfaisante par les professionnels de santé qui évoquent en particulier le manque de fiabilité des tests de diagnostic et le manque de connaissances précises sur les mécanismes de déclenchement des symptômes d'intolérance.Dans ce contexte, l'objectif global de ce travail était d'améliorer la prise en charge de l'intolérance au lactose par : i. la proposition d'un nouveau marqueur détectant la malabsorption du lactose suite à une ingestion aigue, et ii. l'étude in-vivo de la modulation (en termes de composition et d'activité) du microbiote intestinal et de la physiologie de l'hôte suite à une ingestion aigue ou chronique de lactoseLes études animales et cliniques réalisées dans ce travail ont montré l'utilité de la calorimétrie indirecte, notamment de la mesure du Quotient Respiratoire (QR), comme technique non invasive détectant la malabsorption du lactose. Les études menées chez le rat ont permis de souligner la modulation du microbiote intestinal et l'adaptation de l'hôte malabsorbeur, après l'ingestion de lactose. Une ingestion aigue se traduit par une augmentation des concentrations coliques en AGCC et en lactate, ainsi que par leur absorption. Les AGCC sont ensuite utilisés comme substrat énergétique par l'hôte. L'ingestion chronique (6 jours) de lactose se traduit également par une augmentation des concentrations coliques en AGCC et en lactate. Toutefois, l'évolution de la composition du microbiote intestinal laisse supposer un meilleur recyclage des métabolites du lactose. Simultanément, une amélioration des critères d'inflammation de la muqueuse colique a été mise en évidence.En conclusion, la calorimétrie indirecte semble utilisable comme outil diagnostique de la malabsorption du lactose, seule ou combinée aux tests indirects existants. Par ailleurs, la stimulation de réabsorption colique des AGCC et la modulation de la composition et de l'activité du microbiote intestinal sont des pistes intéressantes pour améliorer la tolérance au lactose sur le long terme.Mots clé: diagnostic de la malabsorption du lactose, quotient respiratoire, concentrations coliques en AGCC et absorption, modulation du microbiote intestinal, adaptation de l'hôte.
Fichier principal
Vignette du fichier
pdffix_gQbuzhYv.pdf (2.4 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03612077 , version 1 (17-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03612077 , version 1

Cite

Virginie Alexandre. La malabsorption du lactose : Etude des modulations du microbiote intestinal et de l’adaptation de l’hôte malabsorbeur. Evaluation d’un nouveau marqueur diagnostique. Médecine humaine et pathologie. AgroParisTech, 2012. Français. ⟨NNT : 2012AGPT0081⟩. ⟨tel-03612077⟩
73 View
33 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More