Effect of a biopolymer on the mechanical and microstructural behaviour of oilwell cement for CO² geological storage - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Effect of a biopolymer on the mechanical and microstructural behaviour of oilwell cement for CO² geological storage

Effet d'un biopolymère sur le comportement mécanique et microstructurel du ciment de puits pétroliers pour le stockage géologique du CO²

(1)
1
Juan Barría
  • Function : Author

Abstract

Storing CO2 in deep underground reservoirs is key to reducing emissions to the atmosphere and standing against climate change. However, the risk of CO2 leakage from geological reservoirs to other rock formations requires a careful long-term analysis of the system. Mostly, oil well cement used for the operation must withstand the carbonation process that changes its poromechanical behavior over time, possibly affecting the system’s integrity.The use of nanoadditives for cement, such as bacterial nanocellulose (BNC), has been increasing in recent years. This biopolymer has particular properties that can improve cement performance, like high mechanical properties and thermal resistance. For this reason, and in light of the problems that carbonation may pose in the long term in the context of geological storage of CO2, studies were carried out under supercritical CO2 conditions analyzing the behavior of cement with nanocellulose additions.Rheological, mechanical, thermal, and microstructural tests were performed on samples with different percentages of BNC. Subsequently, cylindrical specimens were subjected to supercritical CO2 conditions (20 MPa and 90 °C) with different percentages of nanocellulose using two curing methods, one long-term curing at low temperature and one short-term curing at high temperature.These results showed that BNC produces an increase in slurry viscosity but retains a greater amount of water which aids in its subsequent hydration. This could be observed in its microstructure, where a greater amount of hydration products, a higher degree of hydration, and a decrease in porosity were observed. It is likely that this increase in hydration was the reason that cements with nanocellulose had a uniaxial compressive strength up to 20% higher than neat cement. It was also observed that higher BNC contents improve the thermo-mechanical behavior under oscillating bending stress.After carbonation, the microstructure shows that the capillary porosity decreases steadily to values of 5%, which reduces the penetration of carbonic acid into the sample. All cements showed a reduction in mechanical strength, but cements with BNC had a lower degree of carbonation and better mechanical behavior, because of the lower capillary porosity prior to carbonation.However, these effects were not observed when the cement was subjected to a curing process under unfavorable conditions at high temperatures. In this case, the large increase in porosity dulls the short-term hydration effects and the strength of cements with nanocellulose is lower prior to the carbonation process. After carbonation, a relative increase in the strength of the samples with BNC is higher, however, it is still below the strength of neat cement.These experimental studies were simulated using a coupled chemo-hydro-mechanical model. The model simulates the carbonation front advance in cement subjected to supercritical CO2 and the changes generated by the chemical reactions using the classic balance equations of continuum mechanics relative to mass, momentum, entropy, and energy. Simultaneous dissolution of portlandite and C-S-H, dissolution of calcite, and a damage model were considered. The carbonation progress of the samples was represented and an extrapolation was made to an oil well based on the parameters obtained from the experiments and simulations.
Le stockage du CO2 dans des réservoirs géologiques profonds est essentiel pour réduire les émissions dans l'atmosphère et lutter contre le changement climatique. Toutefois, le risque de fuite de CO2 des réservoirs géologiques vers d'autres formations rocheuses implique une analyse minutieuse du système à long terme. Principalement, le ciment des puits de pétrole utilisé pour l'opération doit résister au processus de carbonatation qui modifie son comportement poromécanique au fil du temps, ce qui peut affecter l'intégrité du système. L'utilisation de nanoadditifs pour le ciment, comme la nanocellulose bactérienne (BNC), a augmenté ces dernières années. Ce biopolymère possède des propriétés particulières qui peuvent améliorer les performances du ciment, comme des propriétés mécaniques élevées et une résistance thermique. Pour cette raison, et à la lumière des problèmes que la carbonatation peut poser à long terme dans le contexte du stockage géologique du CO2, des études ont été menées dans des conditions de CO2 supercritique pour analyser le comportement du ciment avec des ajouts de nanocellulose. Des essais rhéologiques, mécaniques, thermiques et microstructuraux ont été réalisés sur des échantillons contenant différents pourcentages de BNC. Ensuite, des échantillons cylindriques ont été soumis à des conditions de CO2 supercritique avec différents pourcentages de nanocellulose en utilisant deux méthodes de durcissement, un durcissement à long terme à basse température et un durcissement à court terme à haute température. Ces résultats montrent que le BNC produit une augmentation de la viscosité de la boue mais retient une plus grande quantité d'eau, ce qui facilite son hydratation ultérieure. Cela a pu être observé dans sa microstructure, où une plus grande quantité de produits d'hydratation, un degré d'hydratation plus élevé et une diminution de la porosité ont été observés. Il est probable que cette augmentation de l'hydratation soit la raison pour laquelle les ciments contenant de la nanocellulose ont une résistance à la compression uniaxiale jusqu'à 20% supérieure à celle du ciment ordinaire. Il a également été observé que des teneurs plus élevées en BNC améliorent le comportement thermo-mécanique sous une contrainte de flexion oscillante. Après carbonatation, la microstructure montre que la porosité capillaire diminue jusqu'à des valeurs de 5%, ce qui réduit la pénétration de l'acide carbonique dans l'échantillon. Tous les ciments ont montré une réduction de la résistance mécanique, mais les ciments avec BNC ont eu un degré de carbonatation plus bas et un meilleur comportement mécanique, en raison de la porosité capillaire plus basse avant la carbonatation. Cependant, ces effets n'ont pas été observés lorsque le ciment a été soumis à un processus de durcissement dans des conditions défavorables à haute température. Dans ce cas, la augmentation de la porosité atténue les effets de l'hydratation à court terme et la résistance des ciments avec nanocellulose est plus faible avant le processus de carbonatation. Après la carbonatation, une augmentation relative de la résistance des échantillons avec BNC est plus élevée, cependant, elle reste inférieure à la résistance du ciment ordinaire. Ces études expérimentales ont été simulées à l'aide d'un modèle chimio-hydro-mécanique couplé. Le modèle simule l'avancée du front de carbonatation dans le ciment soumis au CO2 supercritique et les changements générés par les réactions chimiques en utilisant les équations d'équilibre classiques de la mécanique des milieux continus relatives à la masse, à la quantité de mouvement, à l'entropie et à l'énergie. La dissolution simultanée de la portlandite et du C-S-H, la dissolution de la calcite et un modèle d'endommagement ont été considérés. La progression de la carbonatation des échantillons a été représentée et une extrapolation a été faite à un puits de pétrole sur la base des paramètres obtenus à partir des expériences et des simulations.
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2021ENPC0039.pdf (13.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03662874 , version 1 (09-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03662874 , version 1

Cite

Juan Barría. Effect of a biopolymer on the mechanical and microstructural behaviour of oilwell cement for CO² geological storage. Mechanics [physics.med-ph]. École des Ponts ParisTech; Universidad Nacional de la Patagonia San Juan Bosco, 2021. English. ⟨NNT : 2021ENPC0039⟩. ⟨tel-03662874⟩
35 View
5 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More