Effects of broodmares’ age, parity and lactation on the embryo, the placenta and the foal development - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Effects of broodmares’ age, parity and lactation on the embryo, the placenta and the foal development

Effets de l'âge, de la parité et de la lactation de la jument poulinière sur l’embryon, le placenta et le développement du poulain

(1, 2)
1
2

Abstract

Many mares in horse farms foal for the first time at an advanced age, after their sporting career. Since the mare can reproduce right after foaling, they can be pregnant and nursing, in order to produce one foal per year.The objective of this work was to study the effects of age, parity and lactation of the mare at insemination on the embryo, placenta at term, lactation and foal.Groups of young or old, nulliparous/primiparous or multiparous mares, lactating or not at the time of insemination were used. Gene expression was analyzed by RNA sequencing in embryos and placentas. Placental morphology was studied by histology and the growth and metabolism of the foals was followed up to 18 months.The results show that mares >10 years old are less fertile, with significant gene expression changes in the embryo, especially in the inner cell mass, related to energy metabolism and mitochondria. Their placenta is macroscopically similar to that of younger mares but with histological and gene expression changes indicating functional adaptations that result in the birth of a normal foal. These effects are amplified in nulliparous animals.In young nulliparous females, gene expression are observed in the embryo, without affecting viability. However, placental growth is reduced, resulting in intrauterine growth retardation. At birth, the foals are smaller but they catch up in their postnatal life.Changes in placental gene expression were observed in mares that were lactating at the time of insemination but normal sized foals are produced. Nevertheless, their growth is reduced at the end of lactation compared to controls, possibly related to less efficient lactation.These results highlight the importance of taking into account the age, parity and physiological stage of the mare in equine breeding.
Dans les élevages équins, beaucoup de juments mettent bas pour la première fois à un âge avancé, après leur carrière sportive. La jument pouvant se reproduire juste après le poulinage, elles peuvent combiner reproduction et lactation et produire un poulain par an. L’objectif de ce travail était d’étudier les effets de l’âge, de la parité et de la lactation de la jument à l’insémination sur l’embryon, le placenta à terme, la lactation et le poulain. Des lots de juments jeunes ou âgées, nullipares/primipares ou multipares, allaitantes ou non au moment de l’insémination ont été utilisés. L'expression des gènes a été analysée par séquençage de l'ARN dans les embryons et les placentas. La morphologie placentaire a été étudiée par histologie et la croissance et le métabolisme des poulains a été suivie jusqu'à 18 mois. Les résultats montrent que les juments âgées >10 ans sont moins fertiles. Les embryons présentent d'importantes modifications d'expression de gènes, surtout dans la masse cellulaire interné, liés au métabolisme énergétique et à la mitochondrie. Elles produisent un placenta macroscopiquement semblable à celui des plus jeunes mais avec des altérations microscopiques et des modifications de l’expression des gènes indiquant des adaptations fonctionnelles qui résultent en la naissance d'un poulain dont la croissance n'est pas altérée. Ces effets sont amplifiés chez les nullipares >10 ans. Chez les jeunes nullipares, on observe une adaptation de l’expression des gènes qui n'affecte pas la viabilité de l’embryon mais la croissance placentaire est réduite, entrainant un retard de croissance intra-utérin. A la naissance, les poulains sont plus petits mais ils rattrapent ce retard dans la vie post-natale. Les juments allaitantes au moment de l'insémination présentent des modifications de l‘expression des gènes du placenta mais produisent des poulains de taille normale. En revanche, la croissance des poulains en fin de lactation est réduite par rapport aux témoins, peut-être en rapport avec une lactation moins efficace .Ces résultats permettent de souligner l'importance de la prise en considération de l'âge, de la parité et du stade physiologique de la jument en élevage équin.
Fichier principal
Vignette du fichier
105596_DERISOUD_2022_archivage.pdf (245.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03689300 , version 1 (07-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03689300 , version 1

Cite

Emilie Derisoud. Effets de l'âge, de la parité et de la lactation de la jument poulinière sur l’embryon, le placenta et le développement du poulain. Biologie de la reproduction. Université Paris-Saclay, 2022. Français. ⟨NNT : 2022UPASB010⟩. ⟨tel-03689300⟩
88 View
8 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More