Experimenting real life : the case of electric vehicle charging at the European Union scale - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Experimenting real life : the case of electric vehicle charging at the European Union scale

Expérimenter la vraie vie : le cas de la recharge des véhicules électriques à l’échelle de l’Union européenne

(1)
1

Abstract

Since the turn of the 2010s, electric vehicles (EVs) have been central to the European Union's (EU’s) strategy for decarbonising transport and developing alternative fuels. The EU has a clear goal: mass-market adoption. To this end, the European Commission (EC) has focused on developing a EU-wide charging infrastructure that meets the needs of (future) drivers and is harmonised across the Union.This thesis takes as its starting point a new tool that has been devised at the European Commission to stimulate private investment and prepare for the large-scale deployment of charging infrastructure on the trans-European transport network (TEN-T): the EC co-financed infrastructure pilot projects, offering pioneering companies the opportunity to test the customer relationship in real-life conditions, to investigate viable business models and to identify the conditions for scaling up. This approach was referred to as "real-life trial".Based on an ethnographic survey that was carried out within two of these projects, the thesis investigates the nature and properties of "real-life trials" in building an EV charging offer, beyond the EC’s concept. It shows how these trials in real-life conditions allow the emergence of “real-life” EV charging. In particular, we show how the projects raise issues that were previously underestimated (the complexity of network deployment, the variety of technological solutions to guarantee cross-border access to infrastructure) and help to refine the very purpose of the "real-life trial". We demonstrate that these projects are genuinely experimental, notwithstanding the expectations of their project leaders. We show that, rather than testing a commercial activity based on a technology which was assumed to be sufficiently mature, the projects enable the exploration and shaping of new socio-technical arrangements (EV charging on motorways, pan-European EV charging) as well as the maturation of the actor ecosystem. It is also shown that “real-life trial” projects are excellent observation sites to investigate and decipher the European EV charging innovation process. In the end, we highlight the key role of real-life experimentation, as a transformation operator, in driving the transition towards electromobility in Europe, and we suggest that this type of approach deserves to be continued and generalised.
Depuis le tournant des années 2010, le véhicule électrique (VE) occupe une place centrale dans la stratégie de l’Union européenne (UE) en matière de décarbonation des transports et de développement des carburants alternatifs. L’ambition poursuivie est claire : il s’agit de permettre l’essor du VE sur le marché de masse. Dans cette perspective, la Commission européenne (CE) a porté ses efforts sur le développement de l’infrastructure de recharge, autour de deux préoccupations principales : son déploiement paneuropéen et son harmonisation à travers l’Union. Cette thèse prend pour point de départ la démarche originale imaginée à la Commission européenne pour encourager l’investissement privé et préparer le déploiement à grande échelle de l’infrastructure de recharge sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) : le co-financement de projets pilotes d’infrastructure, offrant à des entreprises pionnières l’opportunité de tester la relation client en conditions réelles, d’investiguer des modèles d’affaires viables et de déterminer les conditions du passage à l’échelle. L’approche a été désignée sous le terme de « real-life trial ». A partir d’une enquête de type ethnographique conduite en immersion au sein de deux de ces projets, la thèse propose une réflexion sur la nature et les propriétés du « real-life trial » dans la construction d’une offre de recharge pour VE, par-delà le concept proposé par la CE. On montre ainsi comment ces essais en conditions réelles permettent de faire émerger la « vraie vie » de la recharge. On expose en particulier la façon dont les projets imposent des questions jusque-là sous-estimées (la complexité du déploiement des réseaux, la variété des solutions technologiques pour garantir l’accès transfrontière à l’infrastructure) et permettent d’affiner l’objet-même du « real-life trial ». On démontre leur nature résolument expérimentale, négligée a priori par les porteurs de projets. On montre que les projets contribuent moins au test d’une activité commerciale assise sur des technologies qui seraient suffisamment matures qu’à l’exploration et à la mise en forme de nouveaux arrangements socio- techniques (la recharge sur autoroute, la recharge paneuropéenne) et à la maturation de l’écosystème d’acteurs. On montre aussi que les projets de « real-life trial » sont un site d’observation formidable à partir duquel investiguer et décoder la dynamique d’innovation européenne en matière de recharge. En fin de compte, on met en évidence le rôle essentiel de l’expérimentation en conditions réelles, en tant qu’opérateur de transformation, dans la conduite de la transition vers l’électromobilité en Europe, et l’on suggère que ce type de démarche mériterait d’être poursuivi et généralisé.
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2022ENPC0005.pdf (8.72 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03700823 , version 1 (21-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03700823 , version 1

Cite

Anne Guillemot. Expérimenter la vraie vie : le cas de la recharge des véhicules électriques à l’échelle de l’Union européenne. Architecture, aménagement de l'espace. École des Ponts ParisTech, 2022. Français. ⟨NNT : 2022ENPC0005⟩. ⟨tel-03700823⟩
71 View
78 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More