Renewal of a community-managed irrigation system with the unlocking of access to deep groundwater. The case of the Sidi Okba palm grove in the Algerian Sahara - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2017

Renewal of a community-managed irrigation system with the unlocking of access to deep groundwater. The case of the Sidi Okba palm grove in the Algerian Sahara

Renouveau d’un système irrigué communautaire suite au déverrouillage de l’accès aux eaux souterraines profondes. Cas du territoire oasien de Sidi Okba dans le Sahara Algérien

(1)
1

Abstract

The future of community-managed irrigation systems is increasingly questioned with the arrival of modern technologies of groundwater exploitation, more conducive to crop intensification and to individual initiatives. In this thesis, we develop a methodology to investigate how irrigation communities seize ‘modernity’ to, on the one hand, renew their community-managed irrigation system by adapting the infrastructure and the irrigation institutions, and on the other hand, to improve their living standards and social status by seizing the economic opportunities to develop a market agriculture on new irrigated spaces. A more nuanced reading of the transformations is, therefore, possible to describe and analyze the renewal of ancient hydraulic systems without obliterating neither the continuities nor the ruptures that they traverse, even in case of the juxtaposition of ‘traditional’ and ‘modern’ systems. This research focused on the Sidi Okba oasis in the Algerian Sahara. This territory is interesting for our study as the use of modern technologies for deep groundwater exploitation contributed actively to transform its community spate irrigation system into two separate irrigated spaces: the ancient palm grove where the community continues to irrigate collectively and the extensions where agriculture is based on private tube-wells. This territory is complex by the mobilization of several water resources (dam releases, dam leakages and groundwater exploited from phreatic and confined aquifers), but also by the juxtaposition of two forms of Saharan agriculture. To unravel the complexity, in time and space, we developed an interdisciplinary and multi-scalar analytical framework. This framework allowed us to show, first, the capacity for agricultural renewal after the collapse of the community spate irrigation system. The community seized opportunities to develop a market agriculture in new irrigated areas while maintaining a family organization inherited from traditional oasis agriculture. Second, the availability of pumped groundwater enabled the survival of the ancient palm grove. We showed the importance of adaptations of irrigation infrastructure in addition to crafting the rules in the renewal of the collective irrigation system. Third, the use of the analytical framework revealed how the irruption of modern pumping technologies and socio-economic opportunities in the new irrigated spaces modified, transformed and accelerated the restructuring of social relations in the community irrigation system of the ancient palm grove. Fourth, our analysis illustrated the territorial continuity between the two irrigated spaces. Thus, the new irrigated spaces are a creatio ex materia of the traditional oasis system of Sidi Okba. Through our research, we conclude that it is important to consider the ancient and new irrigated areas as one and same territory by recognizing both territorial complexity, hybridity in each space, and existing interactions between traditional and modern systems. The analytical framework developed in this thesis offers the necessary tools to read and understand the renewal of community-managed irrigation systems in order to face the current profound climatic, environmental, ecological and socio-economic vulnerabilities.
Face à l’arrivée de technologies modernes d’exploitation des eaux souterraines plus propices à l’intensification culturale et aux initiatives privées sur de nouveaux espaces irrigués, le devenir des systèmes irrigués communautaires pose question. Dans cette thèse, nous proposons de renouveler le regard sur la façon dont les communautés d’irrigants s’emparent de la modernité, d’un côté pour renouveler leur système irrigué communautaire en adaptant les infrastructures et les institutions d’irrigation, et d’un autre côté, pour améliorer leur niveau de vie et leur statut social en saisissant les opportunités économiques de développer une agriculture de marché sur de nouveaux espaces irrigués. Ainsi, une lecture plus nuancée des transformations est possible pour décrire et analyser le renouveau des systèmes hydrauliques anciens sans oblitérer ni les continuités ni les ruptures qu’ils traversent, y compris quand cela concerne la juxtaposition de systèmes « traditionnels » et « modernes ». Ce travail s’est focalisé sur le territoire oasien de Sidi Okba dans le Sahara algérien. Ce territoire est intéressant pour notre étude par le fait que l’utilisation de technologies modernes d’exploitation des eaux souterraines profondes a contribué activement à transformer son système irrigué communautaire d’épandage de crue en deux espaces irrigués distincts : l’ancienne palmeraie où la communauté continue à irriguer collectivement et les extensions où l’agriculture se fait à partir de forages privés. Ce territoire est complexe par la mobilisation de plusieurs ressources en eau - lâchers et fuites du barrage, eaux souterraines des nappes phréatique et captive-, mais également par la juxtaposition de deux formes d’agriculture sahariennes. Pour dénouer l’écheveau de cette complexité, dans le temps et dans l’espace, nous avons développé un cadre d’analyse interdisciplinaire et multiscalaire. Ce cadre nous a permis de montrer, premièrement, les capacités de renouvellement agricole après l’effondrement du système irrigué communautaire d’épandage de crue. La communauté a su saisir les opportunités pour développer une agriculture de marché dans les nouveaux espaces irrigués tout en maintenant une organisation familiale héritée de l’agriculture oasienne traditionnelle. Deuxièmement, la mobilisation de l’eau souterraine profonde a permis d’éviter le déclin de l’ancienne palmeraie. Nous avons montré l’importance des adaptations des infrastructures d’irrigation en plus du façonnage des règles dans le renouvellement du système irrigué collectif. Troisièmement, notre analyse a montré comment l’irruption de technologies modernes de pompage et les opportunités socio-économiques dans les nouveaux espaces irrigués, ont infléchi, transformé et accéléré la recomposition des relations sociales dans le système irrigué communautaire de l’ancienne palmeraie. Quatrièmement, notre analyse a permis d’illustrer la continuité territoriale entre les deux espaces irrigués. Ainsi, les nouveaux espaces irrigués sont une creatio ex materia du système oasien traditionnel de Sidi Okba. À travers notre recherche, nous concluons qu’il est important de considérer les anciens et les nouveaux espaces irrigués comme un seul et même territoire hybride en reconnaissant à la fois la complexité territoriale, l’hybridité dans chaque espace, et les interactions existantes entre les systèmes traditionnels et modernes. Le cadre d’analyse développé dans cette thèse offre les outils nécessaires pour lire et comprendre le renouveau des systèmes irrigués communautaires pour faire face à des vulnérabilités climatiques, environnementales, écologiques et socio-économiques bien réelles.
Fichier principal
Vignette du fichier
74440_HAMAMOUCHE_2017_archivage.pdf (21.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-02899644 , version 1 (02-11-2017)
tel-02899644 , version 2 (15-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02899644 , version 2

Cite

Meriem Farah Hamamouche. Renouveau d’un système irrigué communautaire suite au déverrouillage de l’accès aux eaux souterraines profondes. Cas du territoire oasien de Sidi Okba dans le Sahara Algérien. Hydrologie. AgroParisTech; Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (Maroc), 2017. Français. ⟨NNT : 2017AGPT0013⟩. ⟨tel-02899644v2⟩
842 View
464 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More